Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

  • Article en promotion
  • Profil nutritionnel du lait de vache

    © 1996-2014 MediResource Inc.

    Chaque Canadien et Canadienne consomme, en moyenne, 58 litres (environ 245 tasses) de produits laitiers par année. Quels bienfaits nutritionnels nous procurent tous ces sacs, ces bouteilles ou ces cruches de lait? Quels seraient les risques associés à la consommation du lait?

    Pour en savoir davantage, servons-nous une tasse imaginaire de lait de vache à 2 % de matières grasses. Ces 244 millilitres de lait nous fourniront 122 calories et 7 % de l'apport nutritionnel quotidien recommandé de graisses alimentaires et de cholestérol. Ils nous donneront aussi 8 grammes de protéines et près du tiers du calcium et de la vitamine D dont nous aurons besoin au cours de la journée. Pour compléter le tout, le lait contient aussi des vitamines B, de la vitamine A et les minéraux phosphore et potassium.

    Ensemble, les éléments nutritifs contenus dans le lait procurent plusieurs bienfaits pour la santé :

    • le lait construit les os. Le calcium et le phosphore, de concert avec la vitamine D, forment l'équipe de construction des os. La majeure partie du calcium dans votre organisme est entreposé dans les os, mais une certaine quantité demeure en circulation pour faciliter les impulsions nerveuses et maintenir un rythme cardiaque régulier. Les os sont soumis à un processus continu de destruction et de formation; il faut donc consommer du calcium régulièrement pour maintenir l'équilibre entre les deux. Si la quantité de tissu osseux détruit dépasse la quantité d'os nouvellement formé, les os peuvent se casser plus facilement. Le phosphore contenu dans le lait favorise la formation des os et des dents, tandis que la vitamine D facilite l'absorption du calcium par l'organisme. Le lait figure parmi les quelques sources alimentaires de vitamine D;
    • le lait donne un regain d'énergie. Certains des éléments nutritifs du lait agissent de manière à faciliter la transformation en énergie d'autres éléments nutritifs que vous consommez. Ainsi, le potassium et le phosphore facilitent la production et l'utilisation des protéines, tandis que la riboflavine, une vitamine B, aide à libérer l'énergie emprisonnée dans les glucides;
    • le lait aide le cœur. Encore une fois, le calcium et le phosphore s'unissent et travaillent avec le potassium (et d'autres vitamines et minéraux) pour aider le cœur à battre régulièrement. Pendant ce temps, la riboflavine et la vitamine B12 produisent des globules rouges.

    Donc, le lait a vraiment des effets bénéfiques sur le corps. Pourtant, il présente aussi des inconvénients :

    • le lait peut faire engraisser. Boire un verre de lait entier vous procure 8 grammes de graisses saturées, soit près du quart de l'apport quotidien recommandé. Donc, optez pour un lait à faible teneur en matières grasses (écrémé ou à 1 %);
    • le lait peut être indigeste. Certaines personnes ont de la difficulté à digérer le lait, par ex. celles qui sont intolérantes au lactose ou allergiques au lait;
    • le lait cru peut être nocif. Les adeptes des aliments naturels recherchent le lait cru, c'est-à-dire qui n'a pas été traité par la chaleur ni pasteurisé. Cependant, le lait non pasteurisé ou non traité correctement peut contenir des microorganismes qui causent certaines maladies, y compris Campylobacter (intoxication alimentaire), E. coli, Listeria (listériose) et Salmonella (salmonellose).

    Si vous ne tolérez pas le lait et craignez d'avoir un apport de calcium insuffisant, n'oubliez pas que le lait est seulement une des bonnes sources de calcium alimentaire. Le tofu, les légumes-feuilles verts, les haricots et les os mous des poissons en conserve, comme le saumon et la sardine, vous fournissent tous du calcium pour solidifier vos os.

    Dans certains pays, les vaches reçoivent des injections de somatotropine bovine recombinante (STbr), une hormone qui augmente la production de lait. Les consommateurs canadiens n'ont pas à s'en inquiéter puisque Santé Canada n'a pas approuvé l'usage de la STbr au pays. Malgré cela, certains consommateurs de lait futés préfèrent le lait organique. En effet, il a été démontré que le lait organique, produit par des vaches nourries en pâturage, contient plus d'acides gras oméga-3, de vitamines liposolubles et d'antioxydants.

    Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-lait

    Pour de l'information adaptée à votre situation parlez à un pharmacien.  Pour trouver une pharmacie près de vous allez au http://pharmaprix.ca/services

    Erreur

  • États connexes