Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

  • Article en promotion
  • Préparez tout le monde sur le plan affectif bien à l'avance

    © 1996-2014 MediResource Inc.

    Prendre soin d'un membre de la famille vieillissant peut être extrêmement stressant, à la fois pour vous, et la personne dont vous vous occupez. La majorité des personnes qui prennent soin de parents vieillissants sont des femmes qui ont une carrière et des enfants. Vos enfants peuvent être sur le point d'entrer dans un établissement d'études secondaires ou de terminer leurs études. C'est peut-être une période marquée par d'extrêmes changements et une grande incertitude pour vous et vos proches.

    Assurez-vous d'avoir l'appui et la bienveillance de votre entourage. Parlez-en avec votre époux ou votre partenaire afin qu'il puisse se rendre compte des différentes demandes auxquelles vous et vos proches devrez satisfaire au cours des mois et des années qui viennent. Parlez-en aussi avec vos frères et sœurs. Assurez-vous que tout le monde se rend compte des choix qui doivent se faire et faites en sorte que tout le monde comprenne bien comment ces décisions seront prises et qui assumera certaines responsabilités. D'autres choses peuvent tenir à cœur à vos frères et sœurs, même s'ils habitent à une grande distance. Essayez de faire en sorte que chaque personne saisisse la portée de ce qu'elle attend d'elle-même et des autres. Par exemple :

    • Est-ce que vos parents désirent, ou exigent, une intervention optimale de leurs enfants?
    • Voulez-vous que vos frères et sœurs prennent part à la prise de décisions dès le début ou préférez-vous qu'ils vous laissent le soin de décider?
    • Est-ce qu'un frère, ou une sœur, espère recevoir des nouvelles régulièrement?
    • Comptez-vous obtenir l'appui financier de votre parent ou de vos frères et sœurs?
    • Vous attendez-vous à ce que vos frères et sœurs prennent le relais de temps à autre, pour vous permettre de vous reposer, et, pensez-vous que vos parents ne s'en offenseront pas?

    N'oubliez pas, vous tenez autant que possible à les traiter avec le respect qu'ils méritent. La meilleure façon de réaliser cela, c'est de parler avec tout le monde avant que la prise de décisions importantes s'impose. Tout au long de ce processus vous devrez vous efforcer de comprendre les sentiments de vos parents et de tenir compte de la façon dont ils veulent que l'attention leur soit prodiguée. Il y a beaucoup de choses que vous devrez tirer au clair. Quelques-unes sont évidentes et d'autres vous demanderont de la réflexion. Vous devriez savoir à quelles options vos parents donnent leur préférence :

    • Comment accueilleraient-ils l'idée qu'une ménagère vienne tenir leur maison en ordre à intervalle régulier?
    • Vous demanderont-ils de les aider ou se sentiront-ils trop mal à l'aise pour le faire?
    • Ont-ils besoin d'aide pour leur approvisionnement? Ont-ils besoin d'être secondés dans la cuisine? Envisageraient-ils un service de repas à domicile comme la popote roulante?
    • Voudraient-ils que vous veniez les voir tous les jours? Ou toutes les semaines? Aimeraient-ils que vous les appeliez tous les jours?
    • Que ressentent-ils lorsque vous vérifiez si leurs factures ont été payées?
    • S'il arrivait qu'ils ne puissent plus vivre chez eux, quelles conditions de logement leur plairaient? Aimeraient-ils vivre chez vous? Accepteraient-ils de vivre dans une résidence pour aînés? Une maison de soins infirmiers? Leurs réponses vous fourniront un indice du niveau d'autonomie qu'ils cherchent à préserver et pour combien de temps.

    Commencez à discuter de programmes de soins et des options auxquelles vos parents accorderaient leur préférence au plus tôt avec vos parents et vos frères et sœurs, préférablement quand votre parent jouit encore de sa santé et de son autonomie. Il se peut que les parties intéressées se fassent un peu tirer l'oreille ; donc, initialement, il serait bon d'amorcer de petites conversations sur un ton désinvolte en posant des questions à propos de certaines prédilections. Abordez le sujet doucement ; c'est une discussion et non pas un interrogatoire. Il est important de garder les lignes de communication ouvertes et de gagner leur confiance. Plus vous leur parlerez, plus il leur sera facile de s'en remettre à vous et d'être persuadés que vous faites de votre mieux.

    Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Prendre-soin-de-parents-vieillissants

    Pour de l'information adaptée à votre situation parlez à un pharmacien.  Pour trouver une pharmacie près de vous allez au http://pharmaprix.ca/services

    Erreur

  • États connexes