Vous pouvez mettre en œuvre d'autres stratégies

En plus de la surcharge pondérale, du tabac et de la boisson, d'autres facteurs liés au mode de vie peuvent augmenter votre risque de cancer. Il y en a quelques autres qui influeront vraisemblablement sur votre santé, ici, en Amérique du Nord :

  • une faible consommation de fruits et de légumes,
  • des rapports sexuels non protégés,
  • la pollution atmosphérique.

Tout comme avec les 3 facteurs les plus importants, il y a moyen de réduire les risques qu'ils posent aussi. Voici quelques conseils.

Mangez sainement :

  • remplissez la moitié de votre assiette de fruits et légumes à chaque repas (par ex. les légumes à feuilles vertes, les brocolis, les carottes, les bleuets), selon les recommandations du Guide alimentaire canadien. Gardez à la portée de la main des fruits et des légumes frais, déjà lavés et coupés ;
  • remplissez un quart de votre assiette avec des aliments à base de céréales complètes (avoine, quinoa, riz brun) et un autre quart avec des aliments riches en protéines (tofu, noix, légumineuses) ;
  • réduisez la quantité de viande rouge et de viande transformée que vous consommez ;
  • commencez vos repas par une salade ou ajoutez des fruits frais à votre céréale ;
  • approvisionnez-vous en légumes surgelés et gardez-les à portée de la main. Les légumes ne perdent pas leur valeur nutritive au cours du processus de congélation commercial et ils agrémentent aisément les recettes aux pâtes alimentaires ou aux viandes sautées. L'ajout de fruits  au lait, au jus ou au yogourt vous  permettra de confectionner rapidement une délicieuse boisson frappée ;
  • évitez les aliments à forte teneur en sel et en sucre comme les boissons sucrées, les repas-minutes et les aliments transformés – c'est un conseil que vous avez probablement entendu mille fois, mais cela vaut la peine de le répéter ! Pour en faire un message simple : beaucoup de fruits, de légumes et de fibres, et très peu de sel, de sucre et de gras !

Adoptez des pratiques sexuelles « sans danger » :

  • limitez le nombre de vos partenaires sexuels et utilisez des préservatifs lors de vos rapports sexuels ;
  • apprenez à utiliser convenablement un préservatif. C'est la seule forme de contraception qui, quand elle est bien employée, permet d'assurer une bonne prévention des infections transmises sexuellement  ;
  • utilisez un lubrifiant à base d'eau. Les lubrifiants à base d'huile abîmeraient le latex qui pourrait se déchirer  ;
  • pensez, si vous êtes une femme, à subir un frottis vaginal, comme conseillé par votre médecin, afin de dépister les signes précoces du cancer du col de l'utérus ;
  • parlez à votre médecin de la possibilité de recevoir des vaccins contre certaines infections virales :
    • le VPH (virus du papillome humain), qui a été associé au cancer du col de l'utérus.
    • l'hépatite B, qui a été associé au cancer du foie.

Réduisez votre exposition à la pollution atmosphérique :

  • vérifiez les niveaux quotidiens de la qualité de l'air de votre région avant de sortir. Limitez le temps que vous passez en plein air lorsqu'une alerte au smog est émise, surtout si vous êtes atteint d'une affection respiratoire ;
  • prenez les mesures nécessaires pour faire de votre foyer et de votre voiture un milieu sans fumée ;
  • évitez que les émanations ne subsistent dans votre espace vital, vérifiez régulièrement le système d'échappement et les conduits de cheminée des appareils de chauffage, des cheminées, des chauffe-eau et d'autres sources possibles de polluants ;
  • nettoyez ou changez les divers filtres selon les recommandations du fabricant ;
  • contribuez à la réduction de la pollution atmosphérique : quand c'est possible, marchez, prenez les transports en commun, ou votre vélo, au lieu de votre voiture.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Reduire-votre-risque-de-cancer

Pour de l'information adaptée à votre situation parlez à un pharmacien.  Pour trouver une pharmacie près de vous allez au http://pharmaprix.ca/services