Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

  • Article en promotion
  • Manger sainement

    © 1996-2014 MediResource Inc.

    La longue période des Fêtes de Noël est terminée, et vous voilà avec quelques livres en plus. Peut-être même aviez-vous accumulé un peu de surpoids avant. Bon, c'est dit - il faut se mettre au régime. Vous allez couper tous les farineux, ou tous les sucres, ou ne manger que des légumes verts, vous allez tout noter scrupuleusement, et perdre dix livres en deux semaines.

    Non, sûrement pas. Manger sainement doit pouvoir durer. Il ne faut pas que votre régime soit mortellement ennuyeux et vous incite à tricher. Les régimes miracles ne marchent tout simplement pas. Vous perdrez peut-être quelques livres, mais votre métabolisme va compenser, et vous pourriez vous retrouver, au bout d'un certain temps, dans une situation pire. Et plus vous vous priverez, plus les envies de nourriture « défendues » vous obséderont.

    Pour se sentir en santé et heureux, il faut adopter un régime alimentaire équilibré et sain. Votre métabolisme fonctionnera normalement et vous ne vous sentirez pas exagérément affamé. Et, avec l'aide d'une activité physique (voir la section « Faire plus d'exercice »), vous pourriez réduire votre poids de 5 à 10 % sur environ six mois, ce qui est un objectif réaliste et un bon rythme pour perdre du poids lorsqu'il le faut. Si vous pesez 160 livres, 5 % de votre poids sera 8 livres - représentez-vous 8 briques de beurre de une livre chacune. Ce n'est pas rien d'éliminer cela de votre corps !

    Mais, direz-vous, c'est quoi un régime sain et équilibré ? Voici quelques indications qui vous aideront à manger les quantités correctes pour atteindre et garder votre poids santé - et une bonne santé générale :

    • Fruits et légumes : mangez-en plus ! Il y a de grandes chances pour que vous n'en consommiez pas suffisamment. Et non, cette boisson pleine de sucre avec « 10 % de vrai fruit » ne compte pas. Prenez des jus 100 % fruits ou légumes. Il faut de la variété ; essayez de prendre cinq sortes de fruits et légumes chaque jour : une pomme, une portion de petits pois tenant dans le creux de la main, un bol à céréales de salade. Le plus de couleur que vous avez dans votre assiette (vert, rouge, jaune, orange), le plus d'éléments nutritifs que vous consommez.
       
    • Hydrates de carbone farineux : croyez-le ou non, vous devrez probablement en consommer davantage. Le problème, c'est que vous ne voulez pas y ajouter du gras en même temps. En ce cas les pommes de terre au four sont parfaites. Les pommes de terre en purée sont bien, sauf qu'elles sont souvent accommodées avec du beurre ou de la sauce de viande, alors attention ! Les croustilles ne sont pas ce qu'il y a de meilleur, mieux vaut les éviter. Les céréales non sucrées de maïs, d'avoine, de riz, sont OK. Tous ces produits de grains entiers, croustillants et savoureux, sont ce qu'il y a de mieux. Un tiers de ce que vous mangez doit être composé de pain, de céréales et de farineux.
       
    • Produits laitiers : il suffira de deux à quatre portions par jour de ces produits. Une « portion » peut être un verre de lait, un petit yoghourt ou un morceau de fromage de la taille d'une boîte d'allumettes.
       
    • Viandes et substituts : ici, les deux mots clés sont « moins » et « gras ». Il vous faudra probablement en consommer moins - deux ou trois portions par jour (chacune de la grosseur d'un jeu de cartes), en surveillant la quantité de gras. Mais attention ! souvent les gens compensent le manque de gras en rajoutant du sel ou du sucre. Variez les types de viandes - du poulet six fois par semaine peut finir par être ennuyant ? Essayez le poisson une ou deux fois par semaine.
       
    • Gras et sucres : bien sûr, ce sont eux qui donnent si bon goût à tout... mais nous en consommons beaucoup plus qu'il ne faut. Nous en mangeons aussi beaucoup plus qu'avant - presque 20 % de gras de plus qu'en 1980, et deux fois plus de sucres ajoutés par personne qu'en 1980. Notre consommation de boissons sucrées est sept fois ce qu'elle était il y a 60 ans. Nos parents étaient heureux avec moins de gras et moins de sucre, pourquoi pas nous ? Et assurez-vous de ne pas augmenter l'un parce que vous avez diminué l'autre. Ajoutez plutôt des épices et des herbes si vous désirez une saveur plus soutenue.

    Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Tenir-ses-resolutions

    Pour de l'information adaptée à votre situation parlez à un pharmacien.  Pour trouver une pharmacie près de vous allez au http://pharmaprix.ca/services

    Erreur

  • États connexes