Les allégations des étiquettes alimentaires

Vous pourriez remarquer d'autres mots tendance liés à la nutrition à l'extérieur de l'encadré « valeur nutritive ». Le choix de chaque mot et allégation a été fait soigneusement et même avec art pour attirer l'attention du consommateur et répondre à des règles précises émanant de Santé Canada. Vous pouvez avoir la certitude que chaque mention de « sans » ou « faible » ou « léger » a donné lieu à un processus d'évaluation permettant de déterminer si les propriétés de l'aliment en question répondaient à ces normes. Mais ce que vous ne pouvez pas voir sur une étiquette, ce sont les normes elles-mêmes.

La formulation des limites

Sans : quand la déclaration « sans matière grasse » figure sur une étiquette alimentaire, il serait logique de supposer que l'aliment concerné ne contient absolument aucun corps gras. Mais un produit alimentaire peut revendiquer cette allégation quand il contient une quantité si infime d'un nutriment qu'elle est jugée insignifiante du point de vue nutritionnel. Ce qui ne signifie pas nécessairement que cet aliment soit dépourvu de matières grasses – ou de cholestérol ou de sodium ou de sucre – mais simplement qu'il n'en renferme pas suffisamment pour que sa présence compte vraiment.

Faible en : quand la teneur nutritive d'un élément alimentaire est-elle si peu considérable qu'il mérite la mention « faible en gras » ou « pauvre en sodium »? Selon Santé Canada, quand un nutriment ou un ingrédient d'un produit lui vaut la mention « faible en », il s'agit toujours d'un élément présent en très petite quantité, et cette quantité varie selon l'ingrédient.

Teneur réduite : vous constaterez que ce déterminant est très souvent associé à la teneur en « matières grasses » – par ex. lait à teneur réduite en gras, fromage à teneur réduite en matières grasses. Pour qu'un aliment soit considéré « à teneur réduite » il doit avoir subi l'élimination d'au moins 25 % d'un nutriment également présent dans un produit semblable.

Léger : ce terme est sympathique aux personnes qui surveillent leur régime alimentaire, et c'est parce qu'il ne peut être associé qu'à un produit dont la teneur en graisses ou en calories a été réduite. Vous pourriez également apercevoir l'expression « légèrement salé » sur l'étiquette des aliments ayant diminué d'au moins 50 % leur teneur en sodium ajouté, comparativement à des produits alimentaires semblables.

La formulation des allégations

Source : les aliments réputés « source » d'un nutriment particulier, par ex. des fibres alimentaires, en contiennent une « quantité appréciable ». Un aliment peut également porter une étiquette qui le désigne comme une « très bonne » ou une « excellente » source d'un nutriment donné.

Allégations relatives à la santé : la règlementation instaurée par Santé Canada permet aux entreprises alimentaires d'inclure quelques allégations relatives à la santé sur les étiquettes apposées sur certains produits afin d'attirer l'attention sur le rapport qui existe entre l'alimentation et un trouble médical ou une maladie.

Santé Canada autorise les allégations ci-après sur les étiquettes nutritionnelles :

  • un régime santé faible en gras saturés et en gras trans peut réduire le risque de maladie cardiaque;
  • une saine alimentation, contenant une grande variété de légumes et fruits, peut contribuer à réduire le risque de certains types de cancer; 
  • un régime alimentaire sain avec suffisamment de calcium et de vitamine D, et une activité physique régulière aident à fortifier les os et peut réduire le risque d'ostéoporose;
  • une alimentation saine comprenant des aliments à teneur élevée en potassium et pauvre en sodium peut réduire les risques d'hypertension, facteur de risque d'accident cérébrovasculaire et de maladies du cœur.

Les fabricants ne peuvent utiliser une allégation particulière que si leur produit répond précisément aux critères du règlement établi par le gouvernement.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-etiquettes-nutritionnelles-vous-les-comprenez

Pour de l'information adaptée à votre situation parlez à un pharmacien.  Pour trouver une pharmacie près de vous allez au http://pharmaprix.ca/services