Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Votre médecin : ressource précieuse à ne pas négliger

© 1996-2014 MediResource Inc.

Lorsqu'il s'agit de rester en santé ou de vivre avec une affection, votre médecin est l'une vos plus précieuses ressources. Un récent sondage mené auprès de Canadiens a trouvé que la plupart d'entre eux considèrent leur médecin de famille comme leur principale source d'information sur la santé. Mais un rendez-vous chez le médecin est une occasion manquée si vous vous ne vous sentez pas à l'aise à l'idée de lui parler des aspects de votre santé qui vous préoccupent parce que vous pensez que le temps fait défaut, ou si vous sortez de son cabinet en ayant l'impression que vous avez tenu un dialogue de sourds.

Lors d'un examen médical périodique, votre médecin peut avoir recours à divers procédés pour évaluer votre état de santé et établir les facteurs de risque auxquels vous êtes susceptible. Il peut aussi vous poser des questions sur votre mode de vie et plus particulièrement sur votre activité physique, votre usage du tabac et votre vie sexuelle. Mais votre médecin n'est pas un devin. Bien des problèmes de santé ne se dépistent pas clairement en l'espace de dix minutes, et votre médecin ne peut qu'observer les signes qui se manifestent en sa présence. Il ne peut pas savoir ce que vous ressentez ni ce qui vous est arrivé au cours des dernières semaines.

Par conséquent, si vous éprouvez des symptômes qui vous inquiètent, faites en sorte d'aborder ce sujet lors de l'examen médical. Ou prenez rendez-vous plus tard pour en discuter. N'oubliez pas que votre médecin vous aidera ou vous orientera vers quelqu'un que vous pourrez consulter.

Et, quand le moment sera venu de discuter de vos inquiétudes, allez droit au but, peu importe si votre problème vous semble de nature particulièrement intime ou confidentielle. Même s'il s'agit d'une question délicate, il est fortement probable que ce ne sera pas une nouveauté pour votre médecin. Donc, ne laissez pas votre embarras vous paralyser. Au lieu d'attendre le moment où votre médecin résume ses observations, abordez le sujet, dès le début de la consultation, ainsi il pourra juger de votre inquiétude et consacrer le temps voulu à votre discussion.

Si votre médecin est surchargé ou s'il a pris du retard et que vous avez l'impression qu'il est trop pressé pour discuter de vos inquiétudes, demandez-lui si un rendez-vous de suivi serait indiqué. Si vous avez une préoccupation majeure qui exige son attention immédiate, parlez-en d'abord. Faites-lui comprendre son importance pour vous, et il fera en sorte d'en tenir compte au cours de sa consultation. Vous devriez lui expliquer pour quelle raison une question vous tourmente et lui décrire avec précision vos symptômes et leur effet.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Sachez-parler-a-votre-medecin