Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Qu'est-ce qui cause les cauchemars ?

© 1996-2014 MediResource Inc.

Les cauchemars traversent notre esprit, de façon pénétrante et effrayante et font débattre notre coeur. Contrairement à la majorité des rêves, les cauchemars nous réveillent souvent. Certains moments particuliers de peur ou de panique nous ramènent à la conscience et nous sortent de cet environnement d'anxiété.

Les cauchemars sont très fréquents chez les jeunes enfants et la plupart disparaîtront. Mais tout le monde fait de temps à autre un cauchemar qui est parfois assez puissant pour être diagnostiqué de trouble onirique. Un thème cauchemardesque peut revenir encore et encore, et causer des cauchemars dits récurrents. Les cauchemars sont également un symptôme courant du trouble de stress post-traumatique.

On pense que le stress ou qu'un traumatisme peut déclencher des cauchemars. Mais qu'est-ce qui les rend à ce point saisissants qu'ils nous sortent de la profondeur du sommeil ? Deux zones différentes du cerveau peuvent fournir une partie de la réponse.

Le sommeil paradoxal, caractérisé par des mouvements oculaires rapides, fournit le contexte propice aux rêves les plus fascinants comme aux cauchemars. Il s'agit d'un stade de sommeil qui est profond, mais toujours actif. Durant le sommeil paradoxal, notre système limbique, le centre cérébral d'émotion, s'allume et se met en activité. En même temps, l'aire préfrontale, la zone du cerveau de la raison et de la logique, s'assoupit. Donc, vous avez une émotion en grande partie éveillée, tandis que la raison est endormie au volant. Pas étonnant que vous puissiez vous engager dans les situations les plus extravagantes en ignorant le tout. Dans le cas des cauchemars, par contre, votre esprit peut vous amener sur un territoire assez terrifiant.

Outre le stress ou le traumatisme, les cauchemars peuvent être causés par :

  • un repas trop copieux avant de se coucher,
  • de la fièvre,
  • du chagrin,
  • certains médicaments ou sevrages,
  • une consommation excessive d'alcool,
  • des troubles du sommeil ou des troubles respiratoires (par ex. apnée du sommeil).

Les anxiolytiques et les antidépresseurs sont parfois prescrits aux personnes qui font des cauchemars, en particulier quand le cauchemar est dû à un trouble médical (par ex. trouble de stress post-traumatique). L'hypnose et la thérapie fournissent un soulagement à certaines personnes. Voici quelques conseils pour faciliter le sommeil :

  • Faire de l'exercice physique régulièrement ; un niveau d'activité physique stable aide à s'endormir plus rapidement et plus profondément.
  • Adopter des techniques de relaxation pour aider à réduire les tensions musculaires.
  • Éviter de manger ou de consommer des produits contenant de la caféine dans les heures qui précèdent le coucher.
  • Parler à ses amis et à sa famille de ses cauchemars.
  • Respecter un horaire de sommeil régulier. Aller au lit à la même heure tous les jours et se lever tous les jours à la même heure.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-reves-les-mysteres-du-sommeil