Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Qu'entend-on par greffe de cellules souches?

© 1996-2014 MediResource Inc.

Les cellules souches hématopoïétiques 

Une cellule souche est un type de cellule dans l'organisme qui a le potentiel de se développer en un grand nombre d'autres cellules. Un type de cellule souche, appelée cellule souche hématopoïétique, peut se transformer en l'une ou l'autre des trois différents genres de cellule sanguine : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Les globules blancs, qui constituent une partie importante du système immunitaire, sont les cellules qui nous importent le plus aux fins de la présente discussion.

Les chercheurs examinent l'utilisation des greffes de cellules souches hématopoïétiques pour traiter la SP. Les scientifiques croient que la SP est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire s'attaque aux propres tissus de l'organisme. Dans le cas de la SP, l'organisme cible la myéline protectrice recouvrant la cellule nerveuse, ce qui a pour effet d'endommager cette dernière. Une greffe de cellules souches pourrait aider à traiter la SP en donnant aux patients un « nouveau système immunitaire » qui pourrait, espère-t-on, être moins susceptible d'attaquer la myéline de l'organisme.

Mode d'action de la greffe de cellules souches 

Une greffe de cellules souches est une procédure médicale majeure, effectuée dans un centre médical sous la supervision de professionnels de la santé expérimentés. Dans un premier temps, les cellules souches hématopoïétiques sont prélevées de la personne atteinte de SP. Il existe deux façons de recueillir les cellules souches : soit à partir de la moelle osseuse, c'est-à-dire la partie spongieuse de l'os (ce qu'on appelle greffe de moelle osseuse), soit à partir du sang (ce qu'on appelle greffe de cellules souches périphériques). Des médicaments peuvent être administrés pour augmenter la production de cellules souches avant qu'elles ne soient prélevées. Ce type de greffe de cellules souches hématopoïétiques est appelé « autologue » parce que le patient reçoit ses propres cellules souches, plutôt que celles d'un donneur sain. Le type de greffe la plus fréquente chez les personnes souffrant de SP est la greffe autologue de cellules souches périphériques hématopoïétiques.

Ensuite, la personne est traitée avec des immunosuppresseurs (médicaments qui diminuent l'activité du système immunitaire) et des radiations afin de « détruire » les cellules de l'ancien système immunitaire. Puis, les cellules souches hématopoïétiques sont réimplantées dans l'organisme du patient par voie d'injection intraveineuse. Les cellules souches se déplacent alors dans la moelle osseuse, où elles commencent à fabriquer de nouveaux globules rouges et blancs ainsi que des plaquettes. C'est ce qu'on appelle la « prise de greffe », qui prend de 2 à 4 semaines. Il faudra un certain nombre de mois pour que le système immunitaire se rétablisse entièrement. Jusqu'à ce moment, le patient court un risque plus élevé de contracter une infection. Quand les nouveaux globules blancs auront été formés, ils feront partie d'un « nouveau système immunitaire » qui pourrait être moins susceptible de s'attaquer à la myéline.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/SP-et-la-greffe-de-cellules-souches