Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Plus d'une sorte d'« orage »

© 1996-2014 MediResource Inc.

Il existe de nombreuses variétés de maux de tête.

La plus classique de tous les temps est la céphalée de tension (pensez tempête), si commune que presque toutes les têtes lui ont été soumises à un moment donné. La fatigue oculaire, la lassitude et le stress (mental ou émotionnel) sont tous des éléments clés de cette perturbation. Ces maux de tête sont habituellement sourds, et s'accompagnent d'une pression de chaque côté de la tête.

La prochaine sur la liste est la céphalée dans la sinusite aiguë. Elle s'installe souvent en même temps, ou après, une congestion nasale ou un écoulement du nez. La douleur siège habituellement sur le devant de la tête. Elle est souvent pire par temps froid et humide et le matin; l'après-midi apporte une accalmie.

Puis il y a les crises d'algie vasculaire de la face qui surviennent « en grappes », c'est-à-dire en succession, une à plusieurs fois par jour. À la différence de la céphalée de tension, le stress n'est pas un facteur déclenchant et la douleur se situe habituellement sur un côté de la tête. Sans que l'on sache pourquoi, ces maux de tête touchent davantage les hommes que les femmes.

Une autre variété, les maux de tête en coup de piolet, est assez rare – mais quand elle frappe, c'est un ouragan! Elle engendre une douleur intense localisée dans un point précis et survenant sans aucun signe d'alerte, vous donnant l'impression qu'un pic à glace s'attaque à votre crâne. Les crises durent habituellement moins de 60 minutes – la plupart du temps ils durent moins d'une minute.

Les maux de tête de rebond peuvent résulter d'une surutilisation de médicaments. Si vous employez des médicaments contre les maux de tête plus de 10 fois par mois, ou si vous employez des doses qui n'ont pas été recommandées par votre médecin, d'autres maux de tête pourraient se manifester. Il s'agit en fait d'une réaction de sevrage déclenchée par l'épuisement de l'action du médicament contre les maux de tête auquel le corps s'est habitué. C'est ainsi que peut s'instaurer un cycle marqué par la survenue de maux de tête et la prise d'une plus grande quantité de médicaments pour les soulager. Discutez avec votre médecin ou un pharmacien pour savoir comment diminuer les prises de ces médicaments tout en maîtrisant vos maux de tête.

Enfin, nous avons la migraine, et elle diffère des maux de tête ordinaires. L'intensité de la douleur qui la caractérise varie de faible à atroce et elle n'en est pas forcément le seul symptôme. La migraine peut aussi déclencher une nausée et des vomissements. Pour quelques personnes atteintes de migraines, des troubles de la vision appelés « auras » (évoquant les éclairs et les taches éblouissantes qui sillonnent le ciel lors d'un orage) peuvent survenir juste avant le début de la migraine. Une crise de migraine peut durer de 4 heures à 72 heures. La douleur généralement intolérable coupe les personnes qu'elle touche du reste du monde. Elle perturbe leurs activités professionnelles et récréatives. Beaucoup d'entre elles doivent se retirer dans un endroit tranquille où elles se reposeront jusqu'à ce que la migraine se passe.

Les maux de tête sont rarement le signe d'un grave problème. Par exemple, des maux de tête qui apparaissent brusquement, et qui s'accompagnent d'une fièvre et d'une raideur du cou pourraient être liés à une infection cérébrale appelée méningite. La survenue de maux de tête et d'une faiblesse, de troubles de la parole, de problèmes de la vue, d'étourdissements ou de problèmes de coordination pourraient constituer les signes avant-coureurs d'un accident vasculaire cérébral.

Le message à retenir : les maux de tête sont invalidants, mais ils disparaissent souvent spontanément. Par contre, si vous avez des maux de tête intenses et persistants, consultez votre médecin immédiatement – pour votre tranquillité d'esprit.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Maux-de-tete