Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Mon infection vaginale à levures a disparu. Que puis-je faire pour qu'elle ne revienne pas ?

© 1996-2014 MediResource Inc.

Enfin, votre dernière infection a disparue! Si vous avez eu des infections vaginales à levures fréquentes, vous désirez peut-être savoir comment vous pourriez éviter d'en prévenir d'autres. Il existe plusieurs moyens de prévenir les infections à levures.

Trouver le bon médicament pour vous. Si vous avez eu plus de quatre infections à levures au cours de la dernière année, il se peut que votre médecin vous recommande de prendre régulièrement, pendant six mois, des médicaments pour prévenir les infections à levures. Selon la nature du médicament utilisé, le traitement pourra être pris tous les jours, toutes les semaines, toutes les deux semaines ou tous les mois. Ce traitement doit être suivi par votre médecin.

Lorsque vous discutez avec votre médecin, il est important que vous vous rappeliez que différents médicaments répondent à différents besoins. Par exemple, si vous envisagez avec difficulté la perspective de prendre un médicament par la bouche, il existe des produits appliqués à l'intérieur du vagin.

Maîtriser les autres affections. Les infections vaginales à levures à répétition peuvent être le signe d'une condition médicale sous-jacente comme le diabète. Si vous êtes atteinte d'une affection chronique et que vous avez également des infections vaginales à levures, consultez votre médecin. Il peut déterminer si votre condition augmente votre risque des infections vaginales à levures et vous aider à mieux contrôler votre condition sous-jacente. Une meilleure prise en charge de votre santé, comme le diabète et certains désordres du système immunitaire, est susceptible d'aider à réduire votre risque d'avoir une autre infection vaginale à levures.

Rester propre, sèche et confortable. Les désodorisants et les vaporisateurs vaginaux, les nettoyants abrasifs, les douches vaginales et les savons parfumés peuvent irriter la peau, et la rendre plus susceptible aux infections. Évitez d'utiliser ces produits. Du savon ordinaire et de l'eau feront tout aussi bien l'affaire. Après que vous utilisez la salle de bains, essuyez-vous de l'avant vers l'arrière afin d'éviter la contamination de la région vaginale avec des bactéries fécales. Portez des vêtements qui ne sont pas trop serrés et choisissez des sous-vêtements en coton (ou des sous-vêtements dont l'entrejambes est en coton) plutôt qu'en tissus synthétiques. Séchez-vous la région vaginale soigneusement après avoir pris un bain ou une douche. Si vous tenez compte de ces conseils, la chaleur et l'humidité pouvant augmenter le risque d'infections vaginales seront diminuées.

Mangez un yogourt par jour. Des études ont démontré que le fait de manger 240 mL (environ une tasse) de yogourt par jour peut réduire votre risque d'une infection vaginale à levures. Mais cela n'est pas vrai pour toutes les sortes de yogourts - assurez-vous d'en choisir un qui contient la bactérie active Lactobacillus acidophilus. Un plus grand nombre d’études devraient être menées dans le but de mettre en évidence l’efficacité du yogourt dans le traitement des infections à levures. Si on vous a prescrit un antibiotique, consultez votre médecin ou votre pharmacien pour obtenir des renseignements sur les risques de contracter une infection vaginale à levures et sur la consommation de probiotiques en vente libre.

Si vous prenez ces mesures et vous éprouvez toujours des difficultés à vous débarrasser des infections à levures, consultez votre médecin pour obtenir de l'aide. Vous n'avez pas à vivre avec des infections vaginales à levures à répétition. Il existe des traitements efficaces. La prochaine fois que vous aurez une infection vaginale à levures, prenez rendez-vous et consultez votre médecin plutôt que de la traiter vous-même. Votre médecin peut vous aider à trouver la raison de ces infections fréquentes et vous recommander un traitement efficace qui vous conviendra.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Pas-encore-une-infection-a-levures