Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Médecins, sages-femmes, doulas : choisir son équipe d’intervenants

Choisir un professionnel de la santé en soins prénataux

Sage-femme ou obstétricien? Vous songez à demander l’aide d’une doula en plus? Voici ce que vous devriez savoir pour trouver le professionnel de la santé qu’il vous faut durant votre grossesse, à l’accouchement et au-delà.

1. Médecin de famille, obstétricien ou gynécologue
Formation et qualifications

Après leurs études de médecine, qui durent quatre ans, les obstétriciens et gynécologues font quatre années de spécialisation dans le domaine de la santé reproductive des femmes suivies habituellement d’une ou deux années d’études supérieures. Quant à eux, les médecins de famille qui offrent des soins obstétricaux font deux années d’études après leur médecine.

Rôle principal
Un médecin de famille, appelé aussi médecin généraliste, peut diriger une patiente vers un obstétricien ou un gynécologue. Si la grossesse de la femme est normale et que les risques sont inexistants ou faibles, le médecin de famille peut continuer de voir sa patiente jusqu’à l’accouchement pourvu qu’il soit présent à l’accouchement. (Certains médecins n’assistent pas à l’accouchement, auquel cas la femme enceinte est orientée vers un obstétricien ou un gynécologue durant le dernier trimestre de sa grossesse.)

Ce que vous devez savoir
Soyez prête à profiter au maximum des consultations, en raison de leur durée limitée. Il est donc utile de dresser une liste de questions au préalable. Sachez aussi que les heures de garde des obstétriciens et des gynécologues sont programmées. Votre praticien peut donc ne pas être libre quand vous accoucherez.

Unicité des soins offerts
Toutes les Canadiennes ont gratuitement accès aux services de ces professionnels de la santé. Si votre grossesse est jugée à risque (diabète, pression artérielle élevée, antécédents de naissances multiples, etc.), vous devez nécessairement être suivie par un obstétricien ou un gynécologue.

2. Sage-femme
Formation et qualifications

Les sages-femmes autorisées ont suivi un programme d’études de premier cycle de quatre ans, sanctionné par un diplôme.

Rôle principal
Les responsabilités de la sage-femme sont semblables à celles du médecin. Par exemple, la sage-femme accompagne sa cliente pendant sa grossesse et prescrit les mêmes analyses de laboratoire et les mêmes ultrasons que le médecin généraliste. La plupart des sages-femmes ont accès aux ressources dans les hôpitaux de leur localité.

Ce que vous devez savoir
La sage-femme se spécialise dans les accouchements à faible risque. Si une grossesse présente soudainement des risques, la sage-femme dirigera sa cliente vers un médecin, mais elle continuera d’exercer un rôle de soutien.

Unicité des soins offerts
La sage-femme préconise l’accouchement naturel (en réduisant le plus possible les interventions médicales), les choix éclairés et la continuité des soins pendant toute la grossesse. La femme prise en charge par une sage-femme peut choisir d’accoucher à l’hôpital, dans une maternité ou à domicile. Les consultations durent en général environ 45 minutes et portent sur les aspects physiques, psychologiques et émotifs de la grossesse.

3. Doula
Formation et qualifications

Deux organisations offrent l’agrément de doula au Canada : l’organisme Childbirth and Postpartum Professional Association (CAPPA) Canada et Doulas of North America (DONA) International. Les exigences préalables à l’agrément varient en fonction de l’organisme, mais en général, les doulas agréées ont suivi une série d’ateliers et assisté à de nombreuses naissances. Étant donné qu’il n’existe aucun cadre légal de la profession au Canada, certaines doulas auront suivi une formation, d’autres ne sont pas agréées et quelques-unes sont en train d’apprendre leur métier sur le tas en observant d’autres doulas dans l’exercice de leurs fonctions. Les doulas offrent un service rémunéré. Elles vous accompagnent et vous soutiennent, vous et votre partenaire, pendant le travail et l’accouchement. Les aspects cliniques de l’accouchement sont confiés soit à un médecin généraliste, soit à une sage-femme. Les doulas offrent une aide physique et un soutien affectif pendant le travail, facilitent l’échange de renseignements tout en accompagnant le partenaire de la femme.

Ce que vous devez savoir
Nombre de doulas établissent leurs honoraires en fonction d’une échelle variable axée sur votre revenu. Les doulas en formation proposent un accompagnement gratuit. Les doulas peuvent être à vos côtés pendant toutes les étapes du travail, durant l’accouchement ou au postpartum. Certaines se spécialisent néanmoins dans un ou des domaines particuliers et n’offrent leurs services que pendant ou après l’accouchement.

Unicité des soins offerts
À l’instar des sage-femmes, les doulas n’acceptent qu’un nombre limité de clientes, étant habituellement disponibles pendant les deux semaines précédant la date prévue de votre accouchement et les deux semaines qui suivent l’accouchement. Elles offrent un soutien téléphonique au début du travail et une fois que le travail a vraiment commencé, elles restent constamment avec vous. Le soutien continu apporté par les doulas a été associé à des résultats améliorés, tant chez les mamans que leurs bébés.