Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Les frémissements et les secousses

© 1996-2014 MediResource Inc.

Vous sentez l'assoupissement vous gagner, et tout à coup votre corps se contracte brusquement comme si vous veniez de glisser du bord du trottoir ou de manquer une marche en descendant l'escalier. Ou vous êtes en position assise à votre bureau, l'esprit occupé par votre travail et d'un seul coup vous avez l'impression que l'une de vos paupières s'est mise à frémir. Ou peut-être qu'au cours d'un dîner une conversation animée se trouve ponctuée par le son guttural d'un hoquet qui déchaîne l'hilarité. Chacune de ces bizarres secousses constitue un mouvement appelé spasme myoclonique – c'est-à-dire une secousse ou un spasme musculaire involontaire de courte durée.

Vous avez peut-être déjà ressenti une sorte de spasme myoclonique que l'on désigne secousse hypnique ou « sursaut du sommeil ». Il s'agit de cette secousse qui se produit occasionnellement quand vous êtes sur le point de vous endormir ou quand un rêve vous effraie ou vous réveille brusquement. Environ 60 % ou 70 % d'entre nous en ont fait l'expérience de temps à autre. Leur cause est plutôt mystérieuse. Les hypothèses varient, certaines avancent qu'il s'agit d'un des phénomènes qui surviennent naturellement au cours du stade de l'endormissement, d'autres proposent qu'il s'agit d'un automatisme de la mémoire évolutionnaire primitive qui remonte au temps où l'espèce humaine dormait dans les arbres.

Quelle que soit leur origine, les sursauts du sommeil ne sont habituellement pas des phénomènes dont vous devriez vous soucier du moment que vous ne donnez pas de coups de pied à votre partenaire et que vous ne vous écrasez pas les orteils contre la colonne de lit. La fatigue ou trop de caféine, de stress, ou d'exercices physiques avant d'aller au lit semblent provoquer des épisodes plus fréquents et plus intenses. Consultez un médecin ou un spécialiste du sommeil si des secousses hypniques vous empêchent de faire un bon somme.

La fermeture et l'ouverture de vos yeux font appel à un groupe de muscles oculomoteurs qui éprouvent de petites secousses de temps à autre. La plupart du temps, les frémissements des paupières ne durent que quelques minutes, mais ils peuvent se reproduire au cours des prochains jours. Tout comme les sursauts du sommeil, les frémissements des paupières semblent être causés par la caféine et la fatigue. Communiquez avec votre ophtalmologue si les battements de la paupière persistent, s'ils causent son abaissement sur l'œil, s'ils se propagent à d'autres parties du visage, ou s'ils s'accompagnent d'une rougeur, d'une enflure ou d'un écoulement.

Une forme courante du spasme myoclonique est le hoquet. Le hoquet est un spasme spontané du diaphragme, le large muscle plat et fort, situé sous les poumons. Le spasme cause la fermeture des cordes vocales et déclenche un « hok » caractéristique. Parmi les déclencheurs, on retrouve les aliments chauds épicés, le rire, la toux, ou rien du tout.

Tout le monde a le hoquet, même le bébé à naître. C'est peut-être une façon d'exercer son appareil respiratoire en développement ou de prévenir le liquide amniotique de pénétrer dans les poumons. Une fascinante théorie relie le réflexe de succion au hoquet. Les chercheurs suggèrent que le hoquet pourrait être un trait qui nous lie à des ancêtres amphibiens comme les grenouilles et d'autres animaux qui respirent au moyen de branchies.

Bon, le hoquet peut certainement vous secouer, mais ses secousses ne durent habituellement que quelques minutes! Si le hoquet dure plus de quelques jours, consultez un médecin. Dans de rares circonstances, le hoquet peut durer pendant des jours, des semaines, ou même des mois, et il serait imputable à une cause sous-jacente plus grave.

Les remèdes que l'Histoire nous a légués

Bien qu'elles ne durent pas trop longtemps, les crises de hoquet ont inspiré beaucoup de « remèdes » au cours des siècles. Il n'existe pas un moyen bien précis d'arrêter le hoquet, mais ceux de cette liste pourraient s'avérer utiles. Des professionnels de la santé ont préconisé ces remèdes curatifs du hoquet :

  • respirez dans un sac en papier;
  • buvez un verre d'eau froide;
  • ingurgitez rapidement de l'eau;
  • mangez 1 cuillerée de sucre;
  • retenez votre respiration;
  • avalez du pain sec ou de la glace pilée;
  • tirez doucement sur votre langue;
  • frottez-vous légèrement les yeux.

Les remèdes ci-après sont moins éprouvés, mais pour certaines personnes, il n'y a rien de tel :

  • prenez 1 cuillerée de jus de cornichons, de moutarde, de beurre d'arachide, ou de vinaigrette française;
  • buvez de l'eau avec 2 pailles en même temps;
  • toussez ou criez quand vous ressentez la contraction qui précède l'appel d'air d'un hoquet. Recommencez jusqu'à ce que le hoquet cesse;
  • embrassez quelqu'un;
  • bâillez;
  • chatouillez-vous le palais au moyen d'un écouvillon;
  • placez un paquet de glace sur votre diaphragme;
  • demandez à quelqu'un de vous chatouiller pendant que vous retenez votre respiration;
  • tapez délicatement sur votre front, au milieu, juste au-dessus du nez;
  • comptez à rebours depuis 100.

Le meilleur remède contre le hoquet? La patience.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Demangeaisons-fremissements-chatouille-et-declics