Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Le sexe et les aînés : la romance, acte 2

© 1996-2014 MediResource Inc.

Les Canadiens et les Canadiennes entretiennent des relations intimes jusqu'à un âge bien avancé. De plus en plus de gens se rendent compte maintenant que le sexe et l'amour ne cessent pas à 60 ans… ni à 70, 80 ou 90 ans. La question est la suivante : « Comment entretient-on la passion au fil du temps? »

En 2004, l'AARP (American Association of Retired Persons, un organisme sans but lucratif qui fournit des renseignements et des services portant sur des questions importantes aux personnes de plus de 50 ans) a conduit une étude sur la sexualité à l'échelle des États-Unis auprès de 1 682 Américains âgés de plus de 45 ans. L'étude a révélé que cette population profite d'une « deuxième révolution sexuelle ». Plus de la moitié des personnes interrogées étaient d'accord avec le fait que l'activité sexuelle est essentielle dans une relation et importante pour une bonne qualité de vie. Environ le tiers des personnes ayant répondu, soit environ la moitié des personnes qui ont un partenaire sexuel régulier, ont des relations sexuelles au moins une fois par semaine. Les auteurs de l'étude ont également constaté que, comparativement à la première enquête sur la sexualité menée par l'AARP en 1999, un plus grand nombre de participants ont déclaré qu'ils cherchaient à obtenir de l'information sur la sexualité auprès de professionnels de la santé ou dans des revues de santé, ou encore auprès d'autres sources. Ils ont également observé que l'emploi de médicaments stimulant les capacités sexuelles, d'hormones ou d'autres traitements a « augmenté énormément ». Une très grande majorité des personnes interrogées ont déclaré que les relations sexuelles ne sont pas réservées aux jeunes.

Bien que cela soit vrai, les relations sexuelles ne seront pas les mêmes que durant la jeunesse. En effet, au fur et à mesure que nous vieillissons, notre corps change, et cela peut se répercuter sur notre sexualité. Tant les hommes que les femmes peuvent avoir besoin de plus de temps pour atteindre un état d'excitation, et ils peuvent découvrir qu'ils ont moins d'endurance. Il leur faut aussi peut-être plus de temps pour atteindre un état de satisfaction. Pour la femme, les changements hormonaux de la ménopause peuvent causer une sécheresse vaginale ou un malaise vaginal. Pour l'homme, les érections ne sont pas aussi fermes ni aussi importantes, et les orgasmes sont moins intenses. Plutôt que d'abandonner la partie, discutez avec votre médecin ou un pharmacien d'options thérapeutiques comme les lubrifiants pour les femmes et les médicaments pour les hommes.

Les relations sexuelles peuvent devenir plus difficiles pour d'autres raisons comme une nouvelle incapacité ou un nouveau trouble de santé, un manque de confiance en soi ou les effets secondaires des médicaments sur ordonnance. Étudiez les possibilités d'atténuer les répercussions de ces facteurs, qu'il s'agisse de discuter avec votre médecin d'un changement de médicament, du traitement d'un problème de santé sous-jacent ou de la façon d'amorcer une discussion franche avec votre partenaire au sujet de l'évolution de vos besoins et des changements de vos capacités.

C'est également souhaitable de faire preuve d'une certaine ouverture d'esprit - d'essayer des positions nouvelles ou d'avoir des relations au moment de la journée où vous avez le plus d'énergie. Rappelez-vous que la sexualité ne repose pas uniquement sur les rapports sexuels, et que l'intimité n'a pas uniquement un caractère sexuel. Il existe d'autres manières d'atteindre la satisfaction pour vous et votre partenaire, et de vous rapprocher l'un de l'autre.

Bien que l'idée d'avoir des relations sexuelles durant toute la vie puisse être réellement attrayante, vous devez néanmoins tenir compte d'un avertissement. Toute cette activité agréable a engendré un problème très peu séduisant chez les adultes plus âgés : une augmentation des infections transmissibles sexuellement (ITS), y compris du VIH, parmi les aînés américains. L'âge ne confère aucune immunité contre les ITS. Selon Santé Canada, environ 10 % des personnes qui sont séropositives pour le sida ont 50 ans ou plus.

Vérifiez votre état de santé : passez un test de dépistage du VIH. Parlez à votre médecin des infections transmissibles sexuellement. Si vous êtes en train de développer une relation intime avec un nouveau partenaire, utilisez une protection. Après tout, vous ne souhaitez sûrement pas qu'un obstacle surgisse et nuise au reste de votre vie sexuelle!

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-corps-en-amour