Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Grossesse et prise de poids

Il est tout à fait naturel de s'interroger sur la prise de poids durant la grossesse. Voici des facteurs à considérer avant de monter sur le pèse-personne.

Si vous faisiez de l'embonpoint avant de devenir enceinte

« Suivre un régime alimentaire est vivement déconseillé », affirme Joel Ray, chercheur clinicien en médecine, obstétrique et gynécologie à l'Hôpital St. Michael de Toronto. Le plus simple consiste à éliminer certains aliments contenant des sucres simples, comme le jus de fruit, le pain blanc et le riz blanc, et à les remplacer par des aliments qui se digèrent plus lentement, comme le pain de grains entiers et le riz brun. Ceci permet de contrôler le taux de sucre dans le sang, ce qui empêche le bébé de devenir trop gros (et qui pourrait occasionner des difficultés à l'accouchement).

Il est aussi préférable de prendre six repas légers et collations plutôt que trois gros repas pour maintenir le taux de sucre dans le sang. Quand vous préparez votre assiette, remplissez-en une moitié de légumes, un quart de protéines et un quart de glucides, comme du riz, des pommes de terres ou des pâtes alimentaires. « Ce n'est pas tant la quantité que la qualité et le type d'aliments qui compte », indique Kris Robinson, sage-femme clinique auprès de la Winnipeg Regional Health Authority.

Offrez-vous un nouveau livre de recettes et goûtez à des aliments sains que vous ne connaissiez pas. Lavez et coupez de grandes quantités de légumes afin d'avoir à portée de la main des collations saines.

Si votre poids était insuffisant au moment de devenir enceinte

Des statistiques révèlent que 19,5 pour cent des femmes âgées de 20 à 34 ans ont un poids insuffisant — ce qui signifie qu'une importante minorité de futures mères ont également un poids insuffisant. Quels sont les facteurs liés à la santé qui concernent spécifiquement l'insuffisance de poids durant cette période?

Tout d'abord, les bonnes nouvelles. Selon une étude menée en 2001, les femmes qui ont un poids insuffisant ont en fait un risque un peu moins élevé de connaître certaines complications, notamment la pré-eclampsie, le diabète gestationnel  et l'hémorragie post-partum, que les futures mères qui ont un poids « approprié ». Elles courent aussi moins de risques d'un déclenchement artificiel du travail, de l'utilisation de forceps ou d'une césarienne.  En revanche, l'insuffisance de poids des futures mères est associée à un plus grand risque de naissances prématurées ou d'un bébé plus petit que prévu, ce qui peut accroître (quoique légèrement) la nécessité de soins exclusifs à l'unité des soins intensifs néonatals.

Si vous craignez de prendre trop de poids durant votre grossesse

Bien qu'on ait associé les naissances prématurées et une insuffisance pondérale à la naissance au poids insuffisant de la mère avant la conception, certaines études suggèrent que ce risque est en partie lié à une prise de poids trop faible durant la grossesse. 

Si vous ne consommez pas suffisamment de calories pour gagner les 11 à 14 kilos nécessaires pour le bébé, le placenta, une quantité supplémentaire de sang, etc., vous vous retrouverez avec une perte de poids nette, commente Jan Christilaw, obstétricienne-gynécologue et vice-présidente des services médicaux au BC Women’s Hospital de Vancouver. Cette situation pourrait nuire à votre état de santé et entraîner, par exemple, une détérioration des os et des muscles. « Et si vous ne consommez pas suffisamment d'aliments nutritifs durant votre grossesse, votre bébé ne croîtra pas normalement, » ajoute-t-elle.

En résumé, la plupart des experts recommandent aux femmes enceintes - quelle que soit leur taille - d'avoir une alimentation conforme au Guide alimentaire canadien : riche en légumes, en grains entiers et en protéines maigres, comme le poulet, le poisson et le soja, et faible en gras nuisibles et en glucides simples. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour vous assurer de manger sainement.