Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Comment bien nourrir un enfant capricieux

Essayez ces trucs astucieux pour amener votre bambin à manger tous les bons aliments dont il a besoin. 

1. Offrez-les quand il a faim. Cela peut sembler évident, mais bien des parents oublient de faire découvrir de nouveaux aliments lorsque l'appétit de l'enfant est à son zénith. Lorsque votre enfant meurt de faim, offrez-lui quelque chose de nutritif qui élargira son répertoire alimentaire.

2. Pensez petit. Les grosses portions peuvent décourager les jeunes enfants et déclencher leurs signaux d'alarme. N'oubliez pas non plus que les petits seront toujours plus à l'aise de manger dans des assiettes de petites dimensions et avec un verre ou un gobelet et des ustensiles à leur taille. 

3. Coupez-les. Certains enfants ne penseraient tout simplement pas à croquer dans une poire entière, mais en mangeront si elle est pelée et tranchée. Même chose pour les légumes. De nos jours, on trouve d'ailleurs dans les supermarchés, en plus des carottes pelées, lavées et prêtes à manger, des morceaux de céleri et même de rutabaga.

4. Camouflez-les. Les parents futés « camouflent » un légume ou deux dans la sauce à spaghetti, sur les nachos, dans le pâté chinois, la soupe ou le chili. Si votre enfant à un oeil imbattable pour les détecter, réduisez les légumes en purée avant de les ajouter à vos préparations. Vous pouvez par exemple ajouter des carottes râpées et des courgettes dans les mélange à gâteaux, à biscuits ou dans le pain de viande. Les muffins sont des refuges parfaits pour la citrouille, les bananes ou la compote de pommes.  

5. Congelez-les. Les enfants vont souvent être plus chauds à l'idée de découvrir un aliment qui sort tout droit du congélateur plutôt que du four -- surtout en été. Vous pouvez congeler des morceaux de mangue, de pêche ou d'ananas ou même une banane entière plantée dans un bâtonnet pour sucettes glacées. De même, bien des enfants mangeront d'abord des petits pois congelés avant d'oser goûter à leur version cuite. Les bleuets congelés sont faciles à manger, abordables et délicieux.

6. Trempez-les. Les jeunes enfants sont à ce que l'on pourrait appeler « l'âge du grignotage ». Ils adorent s'installer puis tremper les aliments dans quelque chose avant de les manger. Une bouteille de vinaigrette crémeuse faible en gras pourra convenir à presque tout les types de légumes crus. Vous pouvez aussi mélanger du yogourt à de la salsa douce ou à un peu de mélange à soupe en sachet. Attirez les petits amateurs de trempette avec du fromage à la crème aromatisé, de la compote de pommes ou, lors des occasions spéciales, de la sauce au chocolat.   

7. Saupoudrez-les. Quelques grains de bonbons décoratifs à gâteaux peuvent faire des miracles. La compote de pommes, le yogourt nature, la salade de fruits ou les petits fruits deviennent subitement plus alléchants -- et se mangent avec plus d'enthousiasme! -- lorsqu'ils sont décorés de confettis sucrés de toutes les couleurs. 

8. Recouvrez-les de sauce. Un petit peu de ketchup (ou même beaucoup!) peut faire de véritables miracles. Apparemment, les enfants ne produisent pas la même quantité de salive que les adultes, ce qui fait que la texture parfois sèche des viandes peut les rendre difficiles à avaler sans sauce.  

9. Rebaptisez-les. Tout est dans les mots et des parents sont catégoriques : les noms jouent pour beaucoup dans ce que les tout-petits accepteront de porter à leur bouche! On ne dit pas « brocoli », mais « petits arbres »; on remplace « raisins secs » par « mouches », « tortillas « par « doudou » et nouilles par « vers de terre ». D'autres contes et légendes de votre crû ou autrement aiguiseront aussi les imaginations autant que les appétits... Ce sera le cas des aliments favoris de Batman, de Bob le bricoleur ou autres, qui feront ouvrir sésame bien grand! 

10. Liquéfiez-les. Ce truc fonctionne particulièrement bien chez les enfants assoiffés. Sortez l'extracteur à jus et faites vos propres essais. Le jus de carottes plaît souvent beaucoup, nature ou ajouté à du jus de pomme ou de poire. Laissez les enfants créer leurs propres combinaisons, mais attention : les bananes, les avocats et autres fruits très mous donnent de meilleurs résultats dans un mélangeur que dans un extracteur à jus.