Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Sevrer bébé de l’allaitement

Dr. Koren est le fondateur et directeur du programme Motherisk et professeur de pédiatrie, pharmacologie, pharmacie et médecine génétique de l'Université de Toronto. Il est également le titulaire de la Chaire Richard et Jean Ivey en toxicologie moléculaire de l'école de médecine Schulich de l'Université Western Ontario, où il détient le rang de professeur de médecine et de pédiatrie.

 

J’allaite ma fille depuis un an et je pense qu’il est temps de la sevrer. Combien de temps cela peut-il prendre?

Réponse :
Le sevrage peut prendre plusieurs semaines, voire jusqu’à 6 mois. Tout dépend de vous et du rapport que vous avez avec bébé.


Disons que vous allaitez avec bonheur depuis près de deux ans mais vous sentez maintenant qu’il est temps d’arrêter. Bébé n’est pas d’accord et il vous le fait savoir très clairement. Quelle est la meilleure façon de sevrer bébé?

De nos jours, de plus en plus de femmes allaitent, puisqu’elles reconnaissent que le lait maternel est la meilleure source d’alimentation pour leur nourrisson. La Société canadienne de pédiatrie recommande au moins 6 mois d’allaitement exclusif, mais beaucoup de femmes continuent d’allaiter plus longtemps, tout en introduisant progressivement différents aliments.

Sevrer complètement bébé de l’allaitement maternel avant que celui-ci ait un an suppose généralement que vous deviez compléter son alimentation, au moins partiellement, avec de la préparation pour nourrissons. Progressivement, les besoins nutritionnels de bébé seront de moins en moins satisfaits par l’allaitement au sein. Et pourtant, pour bébé, l’allaitement maternel est beaucoup plus qu’une façon de se nourrir. C’est aussi une source importante de réconfort et de relaxation en plus de resserrer les liens affectifs entre vous. En somme, cela lui permet d’être près de vous.

Voici quelques-uns des meilleurs conseils de sevrage suggérés par des experts en allaitement maternel :

  • Commencez par de petites quantités d’aliments mous ou liquides après avoir bien allaité bébé, puis augmentez progressivement les portions; 
  • Lorsque bébé semble bien manger d’autres aliments, introduisez la nourriture en premier, puis allaitez-le seulement vers la fin du repas; 
  • Sevrer bébé lorsqu’il est malade n’est pas idéal ni facile. Un bébé qui a la grippe, une infection de l’oreille ou une gastro-entérite peut avoir besoin de plus de réconfort et il serait peut-être bon de remettre le sevrage à plus tard; 
  • De même, il peut être difficile pour les petits de renoncer à l’allaitement maternel lors d’un déménagement ou de votre retour au travail.

Reconnaissant les avantages de l’allaitement maternel, beaucoup plus de femmes continuent présentement de bien allaiter pendant et après la deuxième année de vie de bébé. Il s’agit d’un engagement important : vous êtes peut-être retournée travailler hors du foyer ou souhaitez dormir toute la nuit. Vous pourriez aussi être fatiguée.

Puis, viendra le moment où vous voulez sevrer complètement bébé. Généralement, cela peut prendre plusieurs semaines, au cours desquelles bébé emploiera tout son charme pour vous dissuader ou simplement pour protester contre votre décision unilatérale.

Le sevrage peut prendre plusieurs semaines (dans la plupart des cas), voire jusqu’à 6 mois. Il n’y a aucune règle. Tout dépend de vous et du rapport que vous avez avec bébé. Il n’y a pas de bonne ni de mauvaise méthode. Il vous suffit d’être à l’écoute de vous-même.


Pour des détails sur Motherisk, cliquez ici.


Copyright © 2011 The Hospital for Sick Children, Toronto (Ontario) Canada. Tous droits réservés.

Les renseignements contenus dans cette page Web sont fournis à titre éducatif seulement; ils ne constituent aucunement des conseils médicaux et ne devraient pas être utilisés comme outil diagnostique ni remplacer les conseils de votre médecin. Consultez votre médecin pour déterminer la justesse ou la pertinence des renseignements par rapport à votre situation et avant de prendre toute décision concernant un traitement ou un médicament. L’information est jugée fiable au moment de son affichage. Néanmoins, Motherisk ou l’Hospital for Sick Children ne peuvent garantir la qualité, la justesse, l’exhaustivité, l’à-propos ni la pertinence de l’information fournie. La référence à un produit ou à un service ou leur mention ne signifie pas que Motherisk ou l’Hospital for Sick Children ou Shoppers Drug Mart appuient ce produit ou service.