Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Respectez les règles car la route est à tout le monde!

© 1996-2014 MediResource Inc.

Dès que vous montez sur votre bicyclette et que vous prenez la route, vous êtes officiellement classé dans la catégorie des conducteurs de véhicules. En tant que tel, il faut que vous connaissiez et que vous obéissiez aux mêmes règles que les autres conducteurs. C'est pour votre sécurité car à partir du moment où vous vous comportez comme un automobiliste le ferait, vos actions sont plus prévisibles.

Si vous ne conduisez pas de voiture, alors acheter un exemplaire du code de la route à l'usage des automobilistes est la première chose à faire. Vous pouvez vous le procurer dans les bureaux du ministère des Transports de votre province. Vérifiez également la législation locale et provinciale pour les bicyclettes auprès de votre municipalité locale, d'un poste de police ou d'un site Internet provincial.

Les automobilistes ne peuvent vous éviter s'ils ne vous voient pas. Faites en sorte que tout le monde vous voie sur la route : portez des vêtements aux couleurs vives et si vous roulez aux heures de crépuscule ou la nuit, équipez votre bicyclette de lumières à l'avant et à l'arrière.

Soyez également attentif à la circulation autour de vous. Si les automobilistes doivent vous éviter, vous devez en faire autant. Veillez à être attentif à tout ce qui se passe aussi bien derrière vous, sur les côtés, que devant vous. Et ne portez pas d'écouteurs car vous pourriez ne pas entendre un klaxon ou une voiture qui arrive.

En tant que conducteur d'un véhicule, respecter le code de la route est votre responsabilité. Vous devez rouler dans la même direction que les autres véhicules de la voie sur laquelle vous vous trouvez. Donc, même si vous pourriez penser que les gens vous verraient mieux dans l'autre sens, ne roulez jamais dans le sens contraire de la circulation. Si vous arrivez à un carrefour où il y a une voie pour tourner à gauche ou à droite, ne vous mettez pas dans cette voie pour ensuite aller tout droit au carrefour – vous perturberiez la circulation et vous risqueriez plus encore d'être blessé car les automobilistes penseront que vous tournez au carrefour.

Pourquoi ne pas rouler sur les trottoirs, tout simplement? Parce que c'est dangereux, et parfois même illégal. Les trottoirs sont réservés aux piétons qui se déplacent souvent de telle façon qu'il est difficile pour le cycliste d'éviter la collision. Citons par exemple les cas de piétons qui sortent par une porte ou qui tournent au coin d'une rue, ceux qui s'arrêtent soudainement ou encore ceux qui se déplacent en grands groupes. Certaines villes limitent la circulation des bicyclettes sur les trottoirs aux enfants en dessous d'un certain âge ou aux bicyclettes équipées de roues dont la taille ne dépasse pas une certaine limite. De plus, rouler à bicyclette sur le trottoir n'est pas un bon moyen d'éviter les collisions avec les voitures. En fait, 30 % des cas de collisions entre des bicyclettes et des voitures surviennent dans ces circonstances : il arrive que des voitures traversent le trottoir de façon inattendue lorsqu'elles sortent ou entrent dans des allées ou des entrées, et les automobilistes ne voient pas toujours les cyclistes lorsqu'ils arrivent sur la rue par le trottoir.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-securite-a-bicyclette