Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Qu'est-ce que les troubles du spectre autistique?

© 1996-2014 MediResource Inc.

Le terme troubles du spectre autistique (TSA) regroupe différents troubles du développement qui ont en commun certaines caractéristiques. Si l'on parle d'un « spectre » c'est parce que les symptômes de l'autisme peuvent se manifester sous des formes très différentes les unes des autres. Les TSA provoquent des symptômes tels que des difficultés de communication et des troubles liés aux interactions sociales. Ils peuvent aussi toucher le fonctionnement du foie et du tractus gastro-intestinal, des systèmes immunitaire, hormonal et nerveux.

On détecte habituellement l'autisme avant l'âge de 3 ans, par certains signes d'alerte comme des modes de comportements répétés de même que par certaines difficultés dans l'apprentissage d'habiletés sociales et de communication. Selon l'enfant ou l'adulte que l'autisme affecte, ces modes de comportements et ces difficultés varient grandement d'intensité.

Santé Canada estime qu'un diagnostic d'autisme sera porté pour environ 1 enfant sur 150 à 160 et que ce diagnostic est 4 fois plus commun pour les garçons que pour les filles. Cela signifie que l'autisme est plus commun que certaines autres affections de l'enfance qui ont été plus étudiées et mieux comprises comme le diabète de type 1, le syndrome de Down, le sida et le spina bifida.

En ce moment, il n'existe aucune façon de guérir l'autisme et on n'est toujours pas certain de connaître les causes de cette affection. Mais certaines études ont montré que l'autisme a peut-être une origine génétique et qu'il touche la partie du cerveau qui régule les habiletés sociales et de communication – ce qui fait que les personnes atteintes d'autisme éprouvent plus de difficulté à avoir un rapport émotionnel avec d'autres personnes. Certaines autres théories se rapportant aux causes de l'autisme examinent des problèmes de développement pré- et post-natal, le milieu externe et les déficits immunitaires.

Les parents seront fort probablement les premiers à remarquer cette difficulté à entrer en relation avec leur enfant et plus vite vous prenez note des signes de comportement anormal de votre enfant, plus vous devez agir rapidement. Bien qu'il puisse y avoir plusieurs catégories de diagnostic pour les troubles du spectre autistique, la voie du traitement et de l'amélioration emprunte la même direction : plus le diagnostic et l'intervention sont rapides, meilleures sont les chances d'atténuer les symptômes de l'autisme.

Il existe 5 types principaux de diagnostics dans cet éventail de troubles :

  • le trouble autistique : le trouble autistique, également connu sous l'appellation « autisme classique » se caractérise par 4 champs de défaillance du développement (voir la section « Autisme : la voie qui mène du soupçon au diagnostic ») :
    • des problèmes sociaux,
    • des perturbations du langage,
    • des symptômes comportementaux,
    • des difficultés à participer aux jeux faisant appel à l'imagination.

      Dans le trouble autistique, le développement de l'enfant s'effectue d'abord normalement en respectant les jalons prévus. Entre l'âge de 12 à 24 mois, pour des raisons inconnues, l'enfant affiche des signes de régression.

  • le syndrome d'Asperger : il s'agit d'une forme plus légère d'autisme classique et les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent habituellement vivre passablement bien en société. On désigne parfois le syndrome d'Asperger comme « l'autisme à fonction élevée » ; c'est-à-dire que les enfants ou les adultes qui en sont atteints peuvent bien fonctionner en société. Les enfants atteints du syndrome d'Asperger n'éprouvent habituellement pas de problèmes de langage. Ils éprouvent toutefois de la difficulté à socialiser et agissent de manière répétitive.
     
  • les troubles globaux du développement–non spécifiés par ailleurs (TGD-NS) : les enfants compris dans cette catégorie d'autisme sont ceux qui ne répondent pas exactement aux critères des autres catégories d'autisme. Ils ont toutefois encore des comportements et des difficultés du développement caractéristiques aux personnes atteintes du trouble du spectre autistique.
     
  • le syndrome de Rett : cette forme est plus fréquente chez les filles. Ces enfants semblent se développer normalement jusqu'à l'âge de 5 à 18 mois. À ce stade, la croissance de la tête ralentit chez les enfants atteints du syndrome de Rett qui perdent alors tout le langage acquis antérieurement. Un retrait social et des troubles de la coordination s'ajoutent aussi.
     
  • le désordre désintégratif de l'enfance (DDE) : cette affection est diagnostiquée vers 2 ans, lorsqu'un enfant au développement normal commence à perdre les habiletés acquises. Ce trouble, appelé également la démence de Heller, peut survenir même chez des enfants de 10 ans.

En plus de ces 3 types principaux, d'autres diagnostics des troubles du spectre autistique sont également posés, mais plus rarement (par ex. le syndrome de Rett et le désordre de désintégration infantile). Pour en savoir davantage, rendez-vous dans le site Web de la Société canadienne de l'autisme.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Quentend-on-par-autisme