Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Quels aliments ou substances dois-je éviter?

© 1996-2014 MediResource Inc.

La caféine. Lorsque vous êtes enceinte, la caféine franchit la barrière placentaire et pénètre dans le sang fœtal. La caféine passe également dans le lait maternel lorsque vous allaitez votre enfant. Limitez votre consommation de caféine à moins de 400 à 450 mg par jour. Si vous avez le goût d'une boisson chaude et réconfortante, consommez des tisanes à base d'agrumes, de gingembre ou de citron (de 2 à 3 tasses au plus par jour), de la soupe, du lait chaud, et à l'occasion une tasse de chocolat chaud. Consommez de façon modérée les boissons renfermant de la caféine entre les repas, car elles peuvent nuire à l'absorption du fer aux repas.

L'alcool. Selon le Réseau canadien de la santé, les chercheurs ne parviennent pas à s'entendre pour déterminer s'il y a un niveau de consommation d'alcool durant une grossesse qui ne présente aucun risque. Les effets nocifs de l'alcool sur le fœtus varient suivant le stade de la grossesse et la quantité d'alcool consommée à chaque occasion. En revanche, la recherche démontre clairement que tous les types d'alcool ont le même effet négatif durant la grossesse. Évitez la consommation d'alcool, si vous planifiez une grossesse et une fois enceinte. L'alcool traverse la barrière placentaire et cause le syndrome d'intoxication fœtale à l'alcool et des anomalies congénitales irréversibles, surtout lorsque de l'alcool est consommé en grande quantité.

D'après le programme Motherisk, la plupart des organes sont complètement développés quelques semaines après le premier trimestre. Le développement du cerveau, en revanche, se poursuit tout au long de la grossesse et après la naissance. L'exposition du fœtus à l'alcool à n'importe quel moment durant la grossesse peut avoir une incidence sur le cerveau de l'enfant.

La nicotine. Le tabagisme durant une grossesse accroît les risques d'un accouchement prématuré et d'avoir un bébé sous le poids normal. Si vous envisagez d'avoir un enfant, cessez de fumer et si vous êtes enceinte, ne fumez pas. Évitez les environnements où il y a de la fumée de tabac en raison des risques de santé liés à la fumée secondaire. Certaines femmes enceintes voudront peut-être avoir recours à une thérapie de remplacement de la nicotine, discutez-en avec votre médecin pour décider de ce qui vous conviendrait. Ne commencez pas à utiliser des produits à base de nicotine sans consulter un professionnel de la santé au préalable.

Les médicaments. Les drogues illicites, les produits pour inhalation, les médicaments sous ordonnance et en vente libre, et certains produits à base d'herbes peuvent nuire au fœtus. Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant d'utiliser tout médicament ou produit à base d'herbes.

Certains édulcorants synthétiques. L'aspartame, le sucralose et l'acésulfame-K se retrouvent dans plusieurs aliments, par exemple les boissons gazeuses, les desserts, le yogourt, les tartinades aux fruits, les vinaigrettes, la gomme à mâcher et les bonbons. Bien que selon les résultats de recherche, l'aspartame, le sucralose et l'acésulfame-K ne présentent aucun danger pour les femmes enceintes, il est préférable d'en consommer avec modération. Évitez la saccharine et les cyclamates.

Les poissons et les crustacés. Certains poissons sont susceptibles de renfermer un taux élevé de mercure pouvant influer sur le système nerveux en cours de développement du bébé. Limitez à 150 g par mois tout au plus, votre consommation de thon, d'escolar, d'espadon, de voilier, de perche de mer néozélandaise et de requin, que ce soit sous forme congelée ou fraîche. En outre, ne mangez pas plus de 300 g de thon germon (blanc) en conserve par semaine. Évitez de manger des mollusques et crustacés crus ou à peine cuits tels que les huîtres, les moules, les crevettes et le crabe. Les mollusques et crustacés peuvent causer de graves empoisonnements alimentaires lorsqu'ils sont contaminés par des bactéries.

Le lait et les produits laitiers. Évitez le lait et les produits laitiers non pasteurisés, y compris des fromages tels le féta, le brie, le camembert, le bleu et le fromage de chèvre. Ces aliments renferment de la listeria, une bactérie nocive pour les fœtus.

Certaines viandes. Évitez les pâtés, tous les produits à base de foie et les pâtés de foie par crainte qu'ils ne renferment de la listeria. Le foie et les produits à base de foie sont riches en vitamine A et des taux élevés de vitamine A peuvent être dangereux durant une grossesse.

Aliments préparés. Évitez les viandes prêtes-à-consommer y compris les viandes froides, les pâtés, les saucisses à hot dog (prises directement de l'emballage) et la charcuterie. Évitez également les salades préparées (p. ex. salade de pomme de terre, salade de chou) et les salades pré-emballées. Ces aliments peuvent renfermer de la listeria.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Manger-pour-deux---nutrition-et-grossesse