Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Prêtez l'oreille : reconnaître et soigner une otite

Reconnaître une infection de l'oreille n'est pas aussi facile qu'on pourrait le croire. Voici ce qu'il faut savoir à cet effet.

Les infections de l'oreille sont très courantes, surtout chez les enfants âgés de six mois à trois ans, selon la Société canadienne de pédiatrie. Tant que le petit crâne des enfants n'aura pas grossi, leurs trompes d'Eustache — chaque oreille en compte une, qui sert de passage entre l'oreille moyenne et la partie arrière de la gorge — ne sont pas très efficaces pour évacuer les sécrétions, ce qui peut les transformer en autoroute pour les bactéries. Le simple virus du rhume peut déclencher une infection secondaire à l'oreille; les allergènes et autres irritants peuvent aussi causer de la congestion et obstruer les trompes d'Eustache.

C'est ça, ou ce n'est pas ça?
Une infection aiguë de l'oreille provoque habituellement de la douleur, de la fièvre et de l'irritabilité qui, ensemble, mettront votre enfant dans un état lamentable. Mais ce trio de symptômes n'est pas présent à tout coup. Certains enfants se mettront à frotter et à tirer leurs oreilles, s'ils sont assez grands pour le faire, bien sûr. D'autres perdent l'appétit ou dorment plus.

En règle générale, plus un enfant est jeune, moins il sera en mesure de dire où il a mal et moins ses symptômes seront clairs, comme l'explique Glen Ward, un pédiatre de Surrey, en Colombie-Britannique. M. Ward a vu des bébés présentant des otites aiguës qui n'affichaient pratiquement aucun symptôme, mis à part une diarrhée.

Un médecin peut diagnostiquer une otite moyenne (inflammation de l'oreille) avec un otoscope. S'il est infecté, le tympan paraîtra enflammé et pourrait même être enflé. Bien que les coupables soient habituellement des bactéries, l'inflammation peut aussi être causée par un virus qui, lui, est impossible à traiter à l'aide d'antibiotiques. « Le seul vrai moyen de le savoir est d'y plonger une aiguille », dit le Dr Ward. On devine qu'une telle perspective n'a rien d'une partie de plaisir pour les tout-petits; c'est pourquoi le traitement est généralement choisi en fonction de l'âge et des symptômes physiques plutôt que d'un test en laboratoire.

Les pédiatres ont longtemps sorti leur calepin d'ordonnances dès les premiers signes de rougeurs aux oreilles d'un enfant, juste au cas où des bactéries seraient en cause. Mais c'était à une époque où les superbactéries résistantes aux médicaments n'existaient pas. Aujourd'hui, les médecins adoptent de plus en plus souvent une approche qui consiste à observer et à laisser évoluer l'état de l'enfant, surtout s'il a deux ans ou plus et si la fièvre est légère. Diverses études à l'appui de cette stratégie n'ont pas observé de risque accru de complications. « Environ 80 p. 100 de toutes les infections à l'oreille se résorbent spontanément, explique le Dr Ward. Seul un petit nombre d'enfants nécessitent réellement la prise d'antibiotiques. » Remerciez les puissants globules blancs présents dans le sang de votre petit, qui ont le pouvoir de vaincre plusieurs infections bactériennes.

Si vous choisissez d'attendre avant d'appliquer les recommandations du médecin, gardez-vous du temps — quelques jours au moins — pour observer les réactions de votre enfant. Soyez attentif à des changements tels qu'une forte montée de fièvre (39 ºC/102 ºF) . Dans les cas où l'acétaminophène ne suffit pas à soulager la douleur, cela signifie que l'infection progresse. En présence de ces symptômes, il est temps de retourner voir le médecin.

Qu'il y ait ou non prescription d'antibiotiques, l'objectif premier des soins que vous donnerez à la maison est de contrôler la douleur : faites donc bonne provision d'acétaminophène ou d'ibuprofène pour les deux premières journées environ. (La SCP déconseille aux parents l'administration d'ibuprofène si l'enfant ne boit pas suffisamment, car ce médicament peut entraîner dans de rares cas des lésions au foie chez les enfants déshydratés). Gardez l'enfant bien hydraté et assurez-vous qu'il prend beaucoup de repos. Vous pouvez toujours vous informer davantage auprès de votre pharmacien au sujet des otites.