Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Prévention des allergies médicamenteuses

© 1996-2014 MediResource Inc.

Le risque d'avoir une allergie médicamenteuse est d'autant moins grand que vous prendrez moins de médicaments. Ne prenez que les médicaments qui vous sont absolument nécessaires, ou qui vous ont été personnellement prescrits.

Pour une personne ayant une allergie médicamenteuse reconnue, le meilleur moyen d'éviter une réaction allergique est de ne pas prendre ce médicament. Dans certains cas, le médicament en question peut être pris à condition d'avoir pris d'abord un antihistaminique (par ex. la diphenhydramine) ou des corticostéroïdes (par ex. la prednisone). Ceci doit toujours être fait sous la surveillance d'un médecin.

Tous les professionnels de la santé qui s'occupent de vous, médecins, pharmaciens, dentistes, infirmières et personnel hospitalier, doivent être mis au courant de vos allergies médicamenteuses connues. Ils doivent également savoir quels médicaments, prescrits ou en vente libre, et quels produits naturels, vous consommez.

Que pouvez-vous faire d'autre pour éviter les allergies médicamenteuses ?

Si vous avez une allergie reconnue à un médicament, évitez également tous les médicaments de la même famille, à moins d'avis contraire de votre médecin.

Certaines personnes allergiques à la pénicilline, par exemple, ne peuvent prendre aucun autre médicament de cette famille.

Pour aider à prévenir les allergies médicamenteuses :

  • N'utilisez jamais les médicaments d'une autre personne.
  • Si vous avez une allergie médicamenteuse reconnue, portez un bracelet MedicAlert afin que le personnel médical en soit averti, au cas où vous auriez besoin d'un traitement d'urgence.
  • Informez tous les professionnels de la santé (par ex. les médecins, les dentistes les pharmaciens) de vos allergies médicamenteuses connues.
  • Renseignez-vous auprès de votre médecin si un traitement de désensibilisation (dans lequel de petites quantités du médicament sont injectées régulièrement avec une augmentation progressive de la dose) vous convient.

Si vous soupçonnez qu'une allergie médicamenteuse ou une réaction adverse est à l'origine des troubles que vous ressentez, ayez à portée de la main l'information suivante à présenter à votre professionnel de la santé ou au personnel de l'urgence :

  • renseignements personnels : taille et poids ; numéro de votre carte d'assurance-maladie ; nom de votre médecin ; information concernant votre assurance ;
  • jour et heure de la réaction ;
  • nature de la réaction ou du problème ;
  • antécédents médicaux pertinents (par ex. allergies reconnues, grossesse, usage de la cigarette ou consommation d'alcool, autres problèmes médicaux) ;
  • nom du médicament que vous soupçonnez être la cause de la réaction (nom de marque ou nom générique, concentration, nom du fabricant et date de péremption, si connus) ;
  • dosage, fréquence et voie d'administration utilisée (par ex. avez-vous pris le médicament par la bouche, en application sur la peau, en injection ou en inhalation ?) ;
  • dates du traitement (commencement et fin) ;
  • autres médicaments, prescrits ou en vente libre, vitamines, suppléments alimentaires ou produits naturels que vous prenez ou avez pris récemment.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Allergies-medicamenteuses