Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Les vaccins ne protègent pas de tout en voyage !

© 1996-2014 MediResource Inc.

Les vaccins fonctionnent à merveille lorsqu'il s'agit de prévenir de nombreuses maladies contagieuses. Mais une simple piqûre ne permet pas de contourner tous les problèmes.

Toutes les causes de la diarrhée du voyageur

L'affection qui frappe le plus couramment les touristes canadiens en voyage dans des pays en voie de développement est la diarrhée des voyageurs. D'une durée de 2 ou 3 jours en général, elle peut parfois s'étendre sur une semaine ou plus. La diarrhée du voyageur peut être provoquée par un certain nombre de bactéries, telles que E. coli, et plus rarement par des parasites. Elle entraîne généralement des crampes d'estomac, le besoin urgent d'aller aux toilettes, des nausées, des vomissements, de la fièvre, une sensation de ballonnement et le passage fréquent de selles molles ou liquides.

Si vous contractez la diarrhée du voyageur et qu'elle n'est pas trop grave, vous pourriez vous soigner à l'aide de médicaments qui combattent la diarrhée et ceux qui soulagent la fièvre, ainsi que des solutions orales de réhydratation.

Vous pouvez diminuer votre risque de contracter la diarrhée du voyageur, ou des infections similaires, en suivant certaines précautions élémentaires :

  • faites cuire vos fruits et légumes, épluchez-les ou choisissez autre chose!
  • résistez à l'envie d'acheter des aliments à des marchands ambulants;
  • buvez des boissons gazeuses ou en bouteille, et n'y ajoutez pas de glaçons;
  • abstenez-vous de consommer des produits laitiers non pasteurisés et la crème glacée;
  • évitez les aliments crus, en particulier les fruits de mer et les salades. Les fruits qui s'épluchent ne posent généralement pas un danger ;
  • utilisez de l'eau en bouteille, et non pas de l'eau du robinet, même pour vous laver les dents.

Un vaccin par voie orale, appelé Dukoral®, permet de prévenir la diarrhée du voyageur. Ce médicament est indiqué pour les personnes de plus de 2 ans et qui sont en santé. Il se prend en deux doses, à un intervalle d'au moins une semaine et d'au plus 6 semaines. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si le vaccin est conseillé pour vous et votre famille.

Pour en apprendre davantage à ce sujet et sur les autres mesures à prendre pour prévenir la diarrhée du voyageur, consultez un professionnel de la santé ou une clinique santé- voyage avant de partir.

Les punaises

Les punaises vivent dans divers endroits, mais elles préfèrent s'installer dans des matelas et literies sales. On reconnaît les piqûres de punaises à leurs traces bien alignées qui provoquent des démangeaisons, lesquelles peuvent provoquer des infections si vous les grattez excessivement. Faites attention où vous dormez ! Si une punaise vous a piqué, une lotion calmante à la calamine ou une crème à la cortisone pourrait atténuer la démangeaison. Prenez un antihistaminique en cas de réaction allergique à la piqûre. Pour vous débarrasser des punaises, il vous faudra laver toute votre literie, et vraisemblablement nettoyer votre matelas à la vapeur ou même le remplacer.

Le paludisme (malaria)

Le paludisme est une infection provoquée par un parasite qui se transmet par les piqûres de moustiques. Les symptômes du paludisme sont des douleurs musculaires, des frissons et de la fièvre. Cette affection peut causer la mort. Si vous voyagez dans une région où il existe un risque de contracter le paludisme, il faudra que vous preniez des médicaments pour le prévenir. Il existe des pilules contre le paludisme que l'on peut prendre pendant un certain temps avant de voyager, durant le voyage et pendant 1 à 4 semaines après le retour de voyage.

Pour éviter de contracter le paludisme et d'autres infections transmises par les insectes, prenez les quelques précautions ci-après :

  • évitez les moustiques durant les périodes où ils attaquent (en soirée et à la tombée de la nuit);
  • employez un insectifuge à base de diéthyltoluamide (DEET). N'utiliser pas de produits au diéthyltoluamide sur les enfants ayant moins de 6 mois. Utilisez les produits contenant 10 % de diéthyltoluamide, ou moins, sur les enfants ayant moins de 12 ans. Suivez soigneusement le mode d'emploi des produits au diéthyltoluamide. Ne vaporisez pas de DEET sur le visage ni autour des yeux. Vaporisez plutôt le produit sur votre main et appliquez-le ensuite sur le visage. Demandez à votre fournisseur de soins de santé de vous donner des renseignements supplémentaires sur l'emploi de produits renfermant du DEET;
  • dormez dans un logement protégé par des moustiquaires ou dans un lit entouré d'un rideau imprégné de perméthrine;
  • portez un pantalon et des chemises dont les manches vous recouvrent les bras. Mettez des vêtements de couleur claire;
  • employez vos médicaments contre le paludisme selon les indications de votre médecin traitant.

Il existe également d'autres infections et maladies transmissibles par les animaux, il s'agit notamment de certaines formes de grippe que les oiseaux propagent. Pour éviter de contracter des infections transmissibles par les animaux :

  • utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool ou lavez vos mains fréquemment;
  • évitez de fréquenter les marchés à ciel ouvert ou les fermes - ou évitez tout simplement les animaux;
  • méfiez-vous des produits d'origine animale.

Le décalage horaire

Vos habitudes de sommeil seront moins bouleversées si vous voyagez vers l'ouest plutôt que vers l'est - votre organisme peut s'adapter aussi facilement que si vous alliez au lit 90 minutes plus tard que d'habitude ou que si vous vous réveilliez 60 minutes plus tôt. Mais s'il faut que vous vous adaptiez en allant dans un sens, il faudra naturellement vous adapter en allant dans l'autre sens, quand vous reviendrez. Vous pouvez heureusement prendre des mesures qui vous permettront de vaincre le décalage horaire.

Les voyages vers l'est

  • couchez-vous 60 minutes plus tôt pendant les 2 ou 3 jours qui précèdent votre départ;
  • prenez de la mélatonine à l'heure du coucher pendant 3 ou 4 nuits après l'arrivée à votre destination. Consultez votre médecin, ou un pharmacien, avant d'employer un médicament;
  • exposez-vous à la lumière solaire matinale (que le soleil brille ou non), elle vous sera utile.

Les voyages vers l'ouest

  • couchez-vous 60 minutes plus tard pendant les 2 ou 3 jours qui précéderont votre retour;
  • prenez de la mélatonine au coucher pendant les 3 à 4 jours qui suivront votre arrivée à destination. Consultez votre médecin, ou un pharmacien, avant d'employer un médicament;
  • exposez-vous à la lumière solaire de l'après-midi (que le soleil brille ou non), elle vous sera utile.

Petits conseils d'ordre général

  • adaptez vos activités quotidiennes (par ex. votre exposition à la lumière, vos tâches, vos repas) à votre nouveau fuseau horaire dès que vous arrivez à destination;
  • buvez beaucoup d'eau afin de bien vous hydrater pendant le voyage. Consommez peu d'alcool et de caféine, car ces substances peuvent causer de la déshydratation ;
  • mangez des repas légers au cours du voyage.

Notez que si des études ont montré que la mélatonine pouvait contribuer à diminuer les effets du décalage horaire, aucune n'a prouvé que prendre de la mélatonine pendant des périodes prolongées était sans danger.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-petits-tracas-du-voyageur