Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Les greffes de cellules souches : les résultats de la recherche

© 1996-2014 MediResource Inc.

Pour l'heure, la greffe de cellules souches est un traitement expérimental pour la SP. Nous savons qu'elle peut aider au traitement de la SP, mais que la procédure comporte aussi un certain nombre de risques pour la santé. La recherche se poursuit pour déterminer si la greffe de cellules souches est sécuritaire et efficace.

Les scientifiques ont pris conscience pour la première fois que les greffes de cellules souches pouvaient aider au traitement de la SP quand ils ont découvert un fait étonnant : les patients souffrant de SP, qui avaient subi des greffes de cellules souches dans le cadre d'un traitement pour le cancer, affichaient une nette amélioration des symptômes de leur SP. Cet effet ainsi que des études prometteuses sur les animaux ont incité les chercheurs à porter un plus grand intérêt aux greffes de cellules souches chez les personnes souffrant de SP.

Quelles sont les personnes ayant subi une greffe de cellules souches?
À l'échelle mondiale, plus de 600 personnes atteintes de sclérose en plaques ont eu une greffe de cellules souches dans le cadre d'études cliniques. Ces études ont démontré que les greffes pouvaient aider à obtenir les résultats suivants : ralentissement de la progression de la maladie, amélioration des résultats obtenus à des tests d'incapacité, réduction du nombre de rechutes, diminution de l'inflammation des cellules nerveuses et réduction des lésions au cerveau. Les cellules souches hématopoïétiques ont également présenté des signes de déplacement jusque dans le cerveau où elles forment ou protègent de nouveaux tissus nerveux. Toutefois, ces avantages ne vont pas sans risques. Le taux de mortalité à la suite de greffes de cellules souches est environ 1.3%. Nombre de ces décès ont été causés par une infection, une hémorragie ou une progression de la maladie. Un autre risque possible de la greffe est la réaction du greffon contre l'hôte (graft versus host disease – GVHD). La GVHD se produit quand les cellules greffées s'attaquent aux tissus du receveur (la personne qui reçoit la greffe). Cette réaction peut provoquer des éruptions cutanées ainsi que des dommages au foie et aux intestins, et peut même être mortelle.

Études
Le Canadian MS/Bone Marrow Transplant Study Group mène un certain nombre d'études sur les greffes de cellules souches chez les patients atteints de SP. Jusqu'à présent, on a découvert que les greffes peuvent diminuer la destruction de la myéline, ce qui pourrait aider à ralentir la progression de la SP

Étant donné que la plupart des études sur les greffes de cellules souches dans les cas de SP n'étaient pas comparatives (c'est-à-dire qu'elles n'ont pas comparé la greffe à une autre forme de traitement accepté), des études de cette nature sont présentement en cours ou en voie de réalisation. En outre, nombre des études existantes ont été effectuées auprès de personnes atteintes de SP progressive primaire ou secondaire, plutôt que chez des patients souffrant de SP récurrente-rémittente. Les premières études portant sur la SP récurrente-rémittente (poussée-rémission) autorisent à penser que la réponse au traitement, c'est-à-dire à la greffe de cellules souches,  est supérieure et plus durable chez les personnes qui ont la forme rémittente que chez celles qui ont la forme progressive secondaire. En général, les études comparatives à grande échelle chez les personnes souffrant de tous les types de SP sont nécessaires avant que les greffes de cellules souches ne deviennent un traitement généralisé pour la SP.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/SP-et-la-greffe-de-cellules-souches