Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Les coûts de la fumée secondaire pour la santé

© 1996-2014 MediResource Inc.

Le tabagisme nuit autant à la santé des fumeurs qu'à la santé des non-fumeurs qui les entourent.

Des recherches montrent que même la fumée secondaire augmente le risque de contracter certains cancers, une maladie cardiaque et une affection du poumon. Chaque année, au Canada, plus de 800 non-fumeurs décéderont d'un cancer ou d'une maladie du cœur provoqué par la fumée secondaire. Il ne suffit que 8 minutes pour que votre organisme réagisse à la fumée secondaire – il n'en faut pas beaucoup pour vous nuire. Si vous êtes enceinte, votre enfant aussi court un risque. Le tabagisme ainsi que l'exposition à la fumée secondaire pendant la grossesse causeraient un poids inférieur à la normale du nouveau-né, un accroissement du risque d'avortement spontané, la naissance de mort-nés et la mort subite du nourrisson.

Les jeunes enfants et la fumée secondaire

La fumée secondaire contient plus de 70 substances toxiques susceptibles de causer un cancer. Il est donc évident que l'air saturé de fumée secondaire pose de nombreux risques pour la santé des jeunes enfants.

Voici, ci-après, une liste de diverses affections et troubles qui visent les enfants exposés à la fumée secondaire :

  • l'asthme
  • les infections de l'oreille
  • les infections respiratoires (par ex. le croup et la pneumonie)
  • la leucémie
  • l'amygdalite
  • une croissance retardée
  • un taux de cholestérol anormal

L'asthme, affection chronique des bronches qui se caractérise par l'inflammation et l'enflure des voies aériennes qui se resserrent, devient de plus en plus commun parmi les enfants au Canada - leur nombre a quadruplé au cours des 20 dernières années. La fumée secondaire peut déclencher une crise chez les enfants atteints d'asthme, et, une crise d'asthme aiguë peut demander une hospitalisation et peut s'avérer fatale dans certains cas.

En plus du risque que pose la fumée secondaire, un phénomène dit fumée tertiaire a été reconnu dernièrement comme présentant des dangers pour la santé pulmonaire : il s'agit des résidus des polluants provenant de la fumée de tabac qui subsistent bien après que la consommation de tabac ait cessé. La légère odeur de tabac qui imprègne vos vêtements et votre mobilier révèle la présence de toxines cancérigènes. 

Tous ces dangers, menaçant tant les fumeurs que leurs proches, renforcent incontestablement le message – cesser de fumer, c'est agir pour le bien de tout le monde. Lisez la section ci-après pour obtenir des renseignements importants sur l'abstinence au tabac.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Cesser-de-fumer