Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

La prévention des accidents vasculaires cérébraux

© 1996-2014 MediResource Inc.

Ce que vous avez de mieux à faire pour prévenir un accident vasculaire cérébral, c'est de repérer vos facteurs de risque associés à un accident vasculaire cérébral, et cibler ceux que vous pouvez maîtriser ou traiter. Votre professionnel de la santé saura vous aider à repérer les facteurs de risque sur lesquels vous pouvez agir et à élaborer un plan que vous pourrez mettre en œuvre.

Vous pouvez effectuer beaucoup de changements à votre mode de vie ; non seulement vous réduirez votre risque d'accident vasculaire cérébral, mais vous améliorerez votre état de santé général :

  • cessez de fumer et évitez la fumée des autres. Vous courrez le même risque d'accident vasculaire cérébral qu'une personne qui n'a jamais fumé, 5 à 15 ans après avoir abandonné le tabac (dépendant du nombre de cigarettes fumées et du nombre d'années de tabagisme);
  • buvez de l'alcool en modération. Limitez votre consommation à 1 ou 2 boissons par jour, soit un maximum de 14 par semaine si vous êtes un homme, ou 9 par semaine, si vous êtes une femme;
  • privilégiez l'activité. Essayez de pratiquer au moins 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée par semaine. Vous pourriez tout simplement profiter du repas de midi pour aller faire une petite promenade. Si vous ne menez pas une vie très active pour le moment, consultez votre médecin avant d'entreprendre un nouveau programme d'exercice;
  • ciblez un poids santé et maintenez-vous-y. Discutez avec votre médecin d'un programme de nutrition et d'exercice qui pourrait vous aider à atteindre cet objectif;
  • gérez le stress. Découvrez les causes de votre stress et les stratégies qui vous permettraient de le surmonter. Afin de réduire votre stress, pensez à des façons de simplifier votre vie ou déléguez quelques-unes de vos tâches. Quelques personnes trouvent que l'exercice, le yoga, la méditation et les techniques de respiration profonde les aident à composer avec les effets physiques du stress. Vous devez peut-être essayer plusieurs méthodes pour trouver celle qui vous convient;
  • sachez ce que contiennent vos médicaments. Certains produits de santé naturels et médicaments en vente libre peuvent provoquer une hausse de la pression artérielle et du risque d'accident vasculaire cérébral. Vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien avant de prendre tout nouveau médicament.

De nombreux problèmes de santé sont susceptibles d'augmenter votre risque d'accident vasculaire cérébral. Afin de prendre en charge ces facteurs de risque :

  • faites surveiller votre pression artérielle régulièrement. Si vous avez une pression artérielle élevée, unissez vos efforts à ceux des professionnels de la santé pour la stabiliser;
  • essayez de savoir si vous avez un taux de cholestérol élevé. Si c'est le cas, collaborez avec les professionnels de la santé pour l'abaisser;
  • coopérez avec les professionnels de la santé en vue d'équilibrer votre taux de sucre sanguin si vous avez du diabète.

Si vous avez déjà fait un accident vasculaire cérébral, ou une crise cardiaque, il se pourrait que votre médecin vous procure un programme qui comprendrait des médicaments, des changements alimentaires et des exercices en vue de prévenir un autre accident vasculaire cérébral.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Accident-vasculaire-cerebral