Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Données concernant le cancer de la prostate

© 1996-2014 MediResource Inc.

Le cancer le plus fréquent
Le cancer diagnostiqué chez Doug (Voir la section : « Vous avez un cancer de la prostate. ») est le cancer le plus fréquent au Canada. Un homme sur 8 recevra un diagnostic de cancer de la prostate au cours de sa vie. En 2014, environ 23 600 hommes ont appris qu’ils avaient un cancer de la prostate et quelque 4 000 en sont décédés.

Le cancer de la prostate est la croissance désordonnée des cellules de la prostate. La prostate joue un rôle important dans la fonction sexuelle, la miction et la reproduction. Dans le cas du cancer de la prostate, les cellules à l'intérieur de la paroi de la prostate se multiplient et quittent éventuellement la prostate pour se propager et envahir des régions de l'organisme à proximité de la prostate – les ganglions lymphatiques et la vessie – ou d'autres, plus particulièrement la colonne vertébrale. Environ 37 % des hommes atteints du cancer de la prostate en meurent. Chez les hommes, les risques de décès dus au cancer de la prostate sont les mêmes que ceux attribués au cancer du sein chez les femmes.

La classification de Gleason
Lorsqu'une biopsie confirme la présence d'un cancer de la prostate, le pathologiste applique la classification de Gleason. La classification de Gleason est importante, car elle indique l'agressivité de la tumeur et détermine les options de traitement offertes. Plus le résultat est bas, plus les chances de survie du patient sont élevées. Dans le cas de Doug, la classification de Gleason indiquait un grade 7, alors qu'une tumeur de grade 8 est considérée comme étant très agressive.

Les stades du cancer de la prostate
Le cancer de la prostate est aussi classé par stades. Le stade est attribué selon les caractéristiques de la tumeur, telles sa taille et son étendue. Les stades permettent aussi de déterminer le pronostic et les choix de traitements.

  • Au stade T1, la tumeur cancéreuse est microscopique et ne peut être décelée par un toucher rectal. Une biopsie est nécessaire.
  • Au stade T2, la tumeur a grossi, mais elle est encore confinée à la prostate et il est possible de l'enlever par une ablation complète de la prostate. À ce stade, le médecin peut la détecter par un toucher rectal.
  • Au stade T3 ou T4, le cancer risque davantage d'être fatal, car il s'est propagé à la vésicule séminale (qui produit le sperme) ou à la vessie (le réservoir de l'urine).

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Cancer-de-la-prostate-histoire-vecue