Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Diabète gestationnel : ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir au sujet du diabète gestationnel

Si vous avez reçu un diagnostic de diabète gestationnel, il est normal que vous vous inquiétiez. Mais ne vous en faites pas! Vous avez de grandes chances d’avoir une grossesse normale et un accouchement sans problème. Voici des réponses aux questions habituelles, qui apaiseront vos inquiétudes et qui vous aideront ainsi que votre bébé, à rester en santé durant votre grossesse.

Qu’est-ce que le diabète gestationnel?
Le diabète gestationnel est défini comme une intolérance au glucose (suite) pendant la grossesse, qu’on observe chez des femmes qui n’avaient jamais reçu un diagnostic du diabète avant de devenir enceintes. L’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang en transportant le glucose contenu dans le sang vers les cellules. Durant la grossesse, l’organisme des femmes a besoin d’une plus grande quantité d’insuline que d’habitude. Le diabète gestationnel apparaît lorsque le pancréas des femmes enceintes est incapable de fournir cette quantité additionnelle d’insuline, ce qui entraîne une augmentation de leur taux de sucre dans le sang.

Quel genre de suivi médical est nécessaire?
Les femmes qui reçoivent un diagnostic de diabète gestationnel ont souvent besoin d’effectuer des visites prénatales plus fréquentes afin de surveiller leur état de santé et le bien-être de leur bébé ainsi que pour discuter de leur régime alimentaire et des ajustements à apporter à leur traitement (au besoin), et ce, afin de maintenir leur taux de sucre dans le sang dans les valeurs normales. La fréquence dépend de la gravité de leur problème de santé et du traitement prescrit. De plus, les fournisseurs de soins pourraient recourir aux services d’autres spécialistes de la santé :

  • vous pourriez consulter un médecin spécialiste du diabète une ou plusieurs fois durant votre grossesse; 
  • vous pourriez rencontrer une infirmière autorisée/éducatrice agréée en diabète (IA/EAD) à intervalles réguliers; 
  • vous pourriez consulter une ou plusieurs fois une diététiste qui vous donnera des conseils en matière de nutrition.

N’oubliez pas! Votre pharmacien peut être une bonne source pour obtenir des réponses aux questions que vous pourriez avoir au sujet de votre régime alimentaire, de la pratique d’exercices, de la surveillance de votre taux de glucose dans le sang ou de tout nouveau médicament que votre médecin pourrait vous prescrire.

En quoi ma vie quotidienne sera-t-elle modifiée?
Dans la plupart des cas, votre grossesse ne sera pas bien différente de celle des autres femmes qui attendent un bébé. Cependant, vous pourriez avoir besoin d’effectuer des visites prénatales plus fréquemment et apprendre comment vérifier votre taux de sucre dans le sang. Vous devrez probablement modifier votre régime alimentaire, notamment en limitant votre consommation de sucre, y compris de jus de fruits. Vous pouvez obtenir des conseils au sujet de ces changements auprès d’un diététiste. Au besoin, le médecin peut également vous prescrire certains médicaments pour vous aider à maîtriser vos taux de sucre dans le sang. Certains médecins recommandent également d’essayer de faire régulièrement de l’exercice, car cela aide à maîtriser le taux de sucre dans le sang. Votre équipe de soins de santé vous aidera à mettre au point un plan visant à vous maintenir ainsi que votre bébé en santé.

Qu’arrivera-t-il après l’accouchement?
Même si le diabète gestationnel disparaît en général après l’accouchement, il est important de vérifier votre taux de sucre dans le sang le jour suivant l’accouchement, et ce, afin de vous assurer qu’il est normal ou qu’il se situe près des valeurs normales. Il arrive parfois que certaines femmes qui ont reçu un diagnostic de diabète gestionnel étaient déjà atteintes d’un diabète de type 2 passé inaperçu, il est donc très important que le médecin vérifie de nouveau votre taux de sucre dans le sang environ six semaines après la naissance du bébé.

Le diabète gestationnel augmente votre risque de souffrir de diabète de type 2 plus tard au cours de la vie. Demandez à votre équipe de soins de santé de procéder à un bilan de santé post-partum et de vous donner des conseils sur les bonnes habitudes de vie qui vous aideront à réduire votre risque de souffrir de diabète de type 2. Votre professionnel de la santé pourrait vous suggérer de subir régulièrement des tests de dépistage du diabète de type 2.