Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Comment faire manger mon bambin? et autres questions fréquemment posées

Comment faire pour sortir indemne des repas à table avec un bambin? Scott Cowley, enseignant en éducation de la petite enfance au Collège Centennial de Toronto, nous propose un menu de solutions pour faire face aux petits problèmes les plus courants des parents.   

Mon enfant ne mange pratiquement pas au souper.

L'appétit des bambins est naturellement plus petit qu'au cours de leur première année de vie, alors qu'ils grandissent à la vitesse grand V. Et si les adultes préfèrent souvent faire du souper le repas le plus important de la journée, les enfants peuvent avoir des préférences inverses. « Informez-vous sur ce qu'ils ont mangé dans la journée et à quelle heure, conseille M. Cowley. S'ils ont pris un bon petit-déjeuner et ont bien mangé à midi, ils n'ont peut-être plus faim à l'heure du souper. » Des aliments simples, que bébé pourra manger avec les doigts, pourraient le réjouir davantage que le traditionnel « souper » à la fin d'une journée où il est fatigué. Mais en général, on peut faire confiance à l'appétit de l'enfant — il sait d'instinct la quantité d'aliments qui lui convient.

Il joue avec ses aliments et fait tout un dégât!

Renverser, lancer et « malaxer » est une façon de plus pour les tout-petits d'explorer le monde, mais cela ne veut pas dire que vous devez leur permettre de le faire avec les aliments, selon Scott Cowley. « Lorsqu'un enfant renverse délibérément quelque chose et vous regarde ensuite afin de constater si vous l'avez vu faire, il joue simplement à jauger vos limites. » De votre côté, vous devez, en tant que parent, lui apprendre en douceur comment se conduire à table. M. Cowley conseille de commencer en donnant l'exemple. « Assoyez-vous avec l'enfant et mangez en même temps que lui. Montrez-lui comment utiliser les ustensiles et ce qu'il faut faire avec les aliments. » Attendez-vous à ce que les jeunes gourmands se salissent un peu en mangeant — ils vont utiliser leurs mains, vont renverser le contenu de leur cuillère et un peu d'exploration avec leurs aliments fera aussi partie de leur apprentissage.  

Je n'arrive tout simplement pas à le garder assis durant le repas!

« Les bambins sont pleins d'énergie et ont une capacité d'attention très réduite; il est donc irréaliste de s'attendre à ce qu'ils restent assis durant de longues périodes », prévient Scott Cowley. Malgré cela, vous pouvez faire en sorte qu'ils restent assis suffisamment longtemps pour manger. « Attardez-vous à ce qui se passe avant le repas «, conseille-t-il. « Une activité qui leur permet de bouger beaucoup et de se dépenser juste avant de manger pourrait aider à les calmer durant le repas. » Avoir des attentes constantes, mais raisonnables, peut aussi aider. Commencez avec ce que votre enfant est capable de faire, et progressez à partir de là. « Si vous vous attendez toujours à ce que l'enfant reste dans sa chaise haute jusqu'à ce qu'il ait fini de manger, ou pendant 15 minutes, par exemple, cela deviendra vite une routine », poursuit M. Cowley. Enfin, prévoyez un jeu ou une activité tranquille que votre enfant pourra faire près de vous s'il a terminé et vous pas, afin que vous puissiez terminer votre repas. 

Il insiste pour se nourrir lui-même, et ce, même s'il n'arrive pas à tenir une cuillère.

À ce stade, les enfants évaluent l'étendue de leur nouvelle autonomie et il est important de les laisser expérimenter et réussir à se nourrir eux-mêmes. Cela dit, la plupart des enfants pencheront vers un compromis, selon Scott Cowley : « Donnez-lui des aliments qu'il pourra manger lui-même, comme un morceau de pain ou des petits pois congelés, et occupez-vous des mets susceptibles de faire plus de dégâts.»