Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Cinq conseils pratiques d’allaitement

L'allaitement s'avérera peut-être plus difficile que ce à quoi vous vous attendiez, mais un peu de planification peut aider à surmonter les difficultés et vous mener, vous et votre bébé, sur la voie du succès. Voici cinq conseils à prendre en considération.

1. Allaitez tôt, allaitez souvent

Allaiter aussi tôt que possible après la naissance et dès que votre bébé semble prêt, semble la meilleure façon de bien amorcer le processus. Même après des complications inattendues, comme un accouchement par césarienne, vous pouvez demander de l'aide pour commencer l'allaitement aussitôt que possible. Dans certains cas, un bébé peut ne pas être prêt à téter immédiatement et aura peut-être besoin de temps pour se remettre du traumatisme de l'accouchement. Si vous pouvez garder votre bébé avec vous — contre votre peau si possible — vous serez prête à satisfaire sa demande s'il se déplace vers votre sein ou s'il se met à chercher votre sein. Des tétés fréquentes dans les premiers jours de l'allaitement peuvent aider la mère et son bébé à se sentir plus à l'aise dans l'allaitement et stimulent la production de lait chez la mère.

2.Si votre bébé n'arrive pas à téter, tirez votre lait afin de maintenir votre production de lait

Un bébé peut être trop prématuré ou encore trop malade pour arriver à bien saisir le sein dès la naissance. On peut compter plusieurs semaines avant que certains bébés prématurés deviennent assez forts physiquement et que leur réflexe de succion soit assez présent pour rendre l'allaitement possible. Dans la plupart des cas, on donnera à votre enfant votre lait que vous aurez tiré. Même si cela n'est pas possible, continuez à tirer votre lait régulièrement (toutes les trois ou quatre heures ) pour que vous puissiez encore l'allaiter lorsque votre bébé sera prêt.

3. Une prise adéquate du sein, ça s'apprend!

Heather McBriarty, infirmière pour la Saint John Breastfeeding Alliance, décrit la technique d'allaitement de cette façon : « Asseyez-vous avec des oreillers qui vous soutiennent et soutiennent votre bras et votre bébé. Assurez-vous que le visage, la poitrine et les hanches de votre bébé vous font face. À l'aide de votre main libre, prenez votre sein (doigts en dessous et pouce en dessus) et chatouillez les lèvres de votre bébé avec votre mamelon. Votre bébé devrait ouvrir sa bouche bien grande. Mettez votre bébé au sein de façon à ce qu'il prenne le plus possible de l'aréole dans sa bouche. »

4. Évitez d'utiliser suces et biberons dans les premiers jours

« La confusion sein-tétine peut être problématique si on offre aux nouveau-nés tétines ou biberons dans les premières semaines », explique McBriarty. « Les bébés doivent apprendre un mouvement de langue complexe pour réussir à extraire le lait du sein tandis qu'à la bouteille, le mouvement nécessaire pour faire couler le lait est différent et le lait coule beaucoup plus rapidement. Dans la mesure du possible, évitez l'usage de biberons ou de suces pendant la période d'apprentissage de votre enfant. »

5. Détectez les problèmes aussitôt que possible et demandez de l'aide

En tant que nouvelle maman, comment faire pour savoir si tout va pour le mieux? « À partir de la troisième ou quatrième journée, votre bébé devrait boire au moins huit à dix fois dans une période de 24 heures et l'allaitement devrait être plus aisé », explique Leslie Ayre-Jaschke, consultante en allaitement. Assurez-vous que le nombre de couches mouillées augmente après les premiers jours. À la fin de la première semaine, après la montée laiteuse, votre bébé devrait mouiller fortement six à huit couches (quatre à six couches si vous utilisez des couches jetables) et souiller deux à trois couches dans une période de 24 heures. Les selles de votre bébé devraient changer graduellement allant d'une texture goudronneuse et d'une couleur noire la première journée à une couleur jaune et une texture plus liquide après la quatrième ou cinquième journée suivant la naissance.

 

Le saviez-vous? Malgré la croyance populaire, l'allaitement n'est pas un moyen de contraception efficace. Il est plus sage d'utiliser un condom ou une pilule à progestatif seul comme le Micronor (cette pilule doit être prise à la même heure tous les jours afin d'être efficace).

Conseil : Les nouvelles mamans se plaignent souvent de mamelons sensibles. Beth McMullen, pharmacienne à Willowdale en Ontario, suggère d'utiliser une crème topique comme le Lansinoh pour vous soulager. Appliquez après chaque tétée; il n'est pas nécessaire de le laver avant la prochaine tétée. (Faites appel à votre pharmacien pour des conseils sur mesure.)