Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site pharmaprix.ca.

Avion, train et automobile : de bons trucs pour les voyages en famille

L'idée de vacances en famille vous emballe, mais la portion « déplacement » vous réjouit beaucoup moins? Quel que soit le moyen de transport que vous choisirez pour vous rendre à destination, il est possible de dire adieu au stress associé au voyage lui-même -- et de garder tout le monde heureux durant le trajet.

Que vous voyagiez en avion, en train ou en voiture, le secret pour arriver à destination avec le sourire consiste à savoir planifier. Accorder du temps au jeu est important -- cela tient les enfants occupés et bien disposés. Prévoyez des jouets faciles à emporter, des livres enregistrés sur CD, et apportez aussi leurs peluches préférées ou de petits livres. 

N'oubliez pas non plus de garder les petites mains occupées -- et les estomacs bien remplis -- avec des petits goûters tout au long du voyage. Emballez une abondance de gâteries nutritives et faciles à manger telles que des tranches de fruits frais, des craquelins, des godets de compote de pommes ou des barres de céréales faibles en gras et en sucre. Et n'oubliez pas non plus les bouteilles d'eau et les cartons de jus! 

Voici d'autres trucs pour voyager sans tracas avec les enfants : 

En voiture

Pour être bien assis

Les enfants seront plus en sécurité à l'arrière et il est indispensable de prévoir des sièges spécialement pour eux. Assurez-vous que l'enfant est bien assis, avec une sangle bouclée à son siège et que le siège en question convient à son âge et à son poids, conformément aux quatre phases de la sécurité des enfants dans un véhicule, soit :

Phase 1 : siège de sécurité orienté vers l'arrière (pour les bébés d'au moins un an et d'au moins 9 kg ou 20 lb); 

Phase 2 : siège de sécurité orienté vers l'avant (pour les enfants pesant au moins 18 kg ou 40 lb);

Phase 3 : siège d'appoint (pour les enfants de moins de 36 kg ou 80 lb; veillez à ce que le siège fonctionne simultanément avec les ceintures de sécurité du véhicule); 

Phase 4 : ceinture de sécurité (pour les enfants de plus de 36 kg ou 80 lb, d'environ 8 ans et qui sont assez grands pour savoir utiliser une ceinture de sécurité). 

Pour des renseignements détaillés sur les normes de sécurité, consultez les directives de Transport Canada au www.tc.gc.ca/fra/securiteroutiere/conducteurssecuritaires-securitedesenfants-voiture-index-873.htm).

Quelques trucs santé

Le mal des transports est le problème numéro un dont se plaignent les enfants en voyage. Si vos enfants sont encore trop jeunes pour vous dire qu'ils ont des nausées, sachez en reconnaître les symptômes. « Ils peuvent devenir soudainement plus tranquilles, avoir l'air fatigué, pâlir et afficher des cernes sous les yeux », explique la Dre Mia Lang, professeure adjointe en pédiatrie à l'Université de l'Alberta à Edmonton. « Juste avant de vomir, certains enfants peuvent aussi se mettre à saliver davantage. » Une fenêtre ouverte, une voiture sans fumée, une place près de la fenêtre et des arrêts fréquents pour se dégourdir un peu pourront aussi aider l'enfant. Si vous savez que le vôtre souffre du mal des transports, donnez-lui un comprimé de Gravol 30 minutes avant le départ, conseille la Dre Lang. Demandez à votre pharmacien quel serait le dosage approprié en fonction du poids de l'enfant. 

Idées d'activités

Imaginez le voyage comme une grande aventure, au lieu de le voir uniquement comme un moyen de vous rendre à destination. Recherchez par exemple des parcs où vous arrêter pour faire un pique-nique, chantez des chansons rigolotes durant le trajet ou inventez des histoires à partir de choses que vous voyez le long de la route.

En avion

Quelques trucs santé

Le décollage et l'atterrissage peuvent être atroces pour les oreilles des tout-petits. « L'atterrissage prend habituellement plus de temps et peut par conséquent susciter des réactions encore plus douloureuses », dit Mme Lang. « Pour réduire la douleur, donnez aux enfants ou aux bébés quelque chose qu'ils pourront avaler pour déboucher leurs oreilles -- quelque chose à boire, par exemple.

Pour être bien assis

Les enfants de moins de deux ans peuvent voyager gratuitement si vous les gardez sur vos genoux. Si vous le faites, vous devrez vous assurer de les garder contre vous pour toute la durée du vol. Les enfants plus grands peuvent être installés du côté de la fenêtre afin qu'ils ne soient pas tentés d'aller constamment dans l'allée. Essayez également d'obtenir des sièges dans la première rangée, car ils offrent plus d'espace pour les jambes. 

Idées d'activités

Il serait sage d'apporter à bord des objets qui garderont les enfants occupés -- des livres à colorier et des crayons, des livres et des autocollants. Privilégier un vol de nuit permettra aussi aux enfants de dormir durant la plus grande partie du voyage. 

Dans le train

Quelques trucs santé

Chez les enfants, le train ne semble pas provoquer de nausées comme le font les voyages en automobile ou en avion. La Dre Lang croit que c'est probablement parce que le train comporte de plus grandes fenêtres, de l'espace pour se déplacer et offre une meilleure ventilation. 

Pour être bien assis

Le train peut être très confortable pour les longs voyages. On y offre souvent des sections pour les familles, où vous pouvez réserver quatre sièges offrant assez d'espace pour les jambes. Des wagons avec couchettes sont aussi offerts pour les voyages de plus d'une journée. 

Idées d'activités 

En train, vous pouvez vous lever et vous étirer les jambes au besoin. Les tout-petits adorent pouvoir s'y promener et explorer leur environnement.